Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Rôle de la Budgétisation Sensible au Genre dans la réduction des inégalités


Le Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG), avec l’appui de l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) lance la deuxième édition de la campagne digitale « Financer l’égalité » pour sensibiliser et informer le grand public sur le rôle primordial de la Budgétisation Sensible au Genre (BSG) dans la réduction des inégalités de genre.



Afin de concrétiser les engagements en faveur du respect des droits humains et de l’égalité femme-homme pris depuis le début des années 2000, le Royaume du Maroc s’est engagé dans le chantier de la mise en œuvre de la Budgétisation Sensible au Genre. Cette approche stratégique vise la réduction des inégalités femmes-hommes à travers l’intégration de la perspective de genre dans le processus de programmation budgétaire.

Ainsi, en assurant une répartition plus équitable des ressources publiques et en promouvant des politiques visant la réduction des inégalités de genre, la BSG fait des finances publiques un outil privilégié pour l’atteinte de l’égalité femmes-hommes.

Institutionnalisée dans le cadre de la Loi Organique relative à la loi de finances de 2015, la BSG est un chantier coordonné par le Ministère de l’Economie et des Finances à travers le Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG), créé en 2013 au sein du Ministère. Le CE-BSG, en tant que plateforme d’expertise, de gestion de connaissance et de formation, appuie les départements ministériels et l’ensemble des acteurs des finances publiques à une meilleure prise en compte du genre.

Afin de sensibiliser et d’informer les citoyens et les citoyennes, ainsi que l’ensemble des acteurs nationaux sur la démarche de BSG et l’enjeu fondamental que représente les finances publiques pour l’atteinte de l’égalité, le CE-BSG lance, le 14 Décembre 2021,  la deuxième édition de la campagne digitale « Financer l’Egalité », dans le contexte de l’adoption du projet de Loi de Finances 2022 au Parlement.

Sous le slogan « Mobilisons des budgets pour une société plus égalitaire », cette campagne sera diffusée sur les réseaux sociaux sous forme de visuels thématiques et d’un quizz interactif afin d’inviter les internautes à réagir et s’informer sur la BSG et la prise en compte du genre dans les politiques et les budgets publics.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du programme « Financer l’Égalité : renforcer la BSG au Maroc » mis en œuvre en partenariat avec ONU Femmes, l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement. Cette initiative s'inscrit ainsi dans une perspective pilote de coordination renforcée entre les différents partenaires pour augmenter l'impact des politiques publiques d’afin d’avancer l’égalité de genre.





Mardi 14 Décembre 2021


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Mai 2022 - 09:01 Le Morocco Royal Tour est de retour !

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.