L'ODJ Média



Sortie en Russie du premier long-métrage tourné dans l'espace


Rédigé par le Vendredi 21 Avril 2023

« Le Défi » est le titre du premier long-métrage tourné dans l’espace qui vient de sortir jeudi dans les salles obscures en Russie.



Le premier long métrage tourné dans l’espace est sorti jeudi dans les salles obscures en Russie. Pour tourner ce film, la Russie a envoyé une actrice et un réalisateur en orbite en octobre 2021 pendant 12 jours.

"Le défi" raconte la mission impossible d’une chirurgienne, incarnée par l’actrice Ioulia Peressild, envoyée sur l’ISS pour sauver un cosmonaute blessé par un débris lors d’une sortie dans l’espace.

Le réalisateur Klim Chipenko, 39 ans, qui a manié la caméra, l’éclairage et la prise de son, y a enregistré 30 heures d’images, dont 50 minutes sont utilisées dans le montage final.

La caméra suit l’actrice âgée de 38 ans se déplaçant dans l’espace exigu de l’ISS, sa chevelure blonde flottant en apesanteur. Les deux néo-cosmonautes ont suivi une formation accélérée de quatre mois avant d’être envoyés dans l’espace. 

« Nous sommes les premiers »

Le projet, mené tambour battant pour devancer une initiative américaine concurrente avec Tom Cruise et Space X (la société d'Elon Musk), est célébré comme un exploit en Russie, rappelant la concurrence spatiale entre Moscou et Washington lors de la Guerre froide. «Nous sommes les premiers à avoir tourné un long métrage de fiction à bord d’un vaisseau en orbite, à nouveau les premiers», se félicitait ainsi Vladimir Poutine le 12 avril, qui joue souvent sur la nostalgie pour l'ère soviétique, quand Moscou envoyait par exemple le premier homme dans l'espace, en 1961.

Le film est co-produit par l'agence spatiale russe Roscosmos et la chaîne télévisée Pervy Kanal, dont le dirigeant, Konstantin Ernst, ne cache pas sa joie d'avoir battu Hollywood.

"Nous sommes tous fans de ‘Gravity ’", film hollywoodien sur l'espace sorti en 2013, "Mais notre ‘Défi’, tourné en apesanteur réelle, fait ressortir aujourd'hui les effets spéciaux numériques" a déclaré lundi Konstantin Ernst, lors d'une conférence de presse de présentation du film russe.

Notons que Le film a coûté "moins d'un milliard de roubles" (11,1 millions d'euros), selon Konstantin Ernst.


L'ODJ avec AFP





Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 21 Avril 2023

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Juillet 2024 - 11:50 Mohamed Reda fait son grand retour avec "BADAD"

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages