Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Sous l’effet prix & quantité, envolée de la facture énergétique

Principaux produits à l’export : Les phosphates & dérivés, l’automobile et le textile & cuir


L’Office des Changes livre les indicateurs des échanges extérieurs au titre des dix premiers mois de l’année 2021et fait état, par rapport à une année auparavant, d’une hausse de 26,6 % du déficit commercial.
Et ce, suite à l’évolution de +20,7 % des exportations conjuguée à celle de +22,9 % des importations.



sous_l_effet_prix___quantite,_envolee_de_la_facture_energetique1.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (4.24 Mo)

Par principaux produits, l’évolution des importations a concerné toutes les catégories, essentiellement, les produits finis de consommation (+24.430MDH), les produits énergétiques (+17.742MDH) et les demi-produits (+17.465MDH).
N’empêche que la part des achats des produits finis de consommation dans le total des importations passe de 22,1 % à fin octobre 2020 à 23,7 % à fin octobre 2021.
 
La même tendance est relevée au niveau de la facture énergétique dont l’accroissement de 43,1 % est due à la hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils(+9.204MDH) tributaire de l’accroissement des prix de 34 % (5.101 DH/T à fin octobre 2021 contre 3.807 DH/T un an auparavant), conjugué à l’élévation des quantités importées de 10,7 % : 5.540 mT à fin octobre 2021 contre 5.004 mT à fin octobre 2020.

Les phosphates & dérivés dopent les exportations

Coté exportations, les phosphates & dérivés, l’automobile et le textile & cuir se trouvent à l’origine de l’évolution relevée plus haut.
En détails, les ventes des phosphates et dérivés enregistrent une hausse de 47,2 % ou +19.616MDH, atteignant 61.165MDH à fin octobre 2021.
 
Une évolution qui fait suite, principalement, à l’accroissement des ventes des engrais naturels et chimiques (+12.260MDH) dû à l’effet prix en hausse de 59,8 % (4.440 DH/T à fin octobre 2021 contre 2.778 DH/T à fin octobre 2020). Et ce, au moment où les quantités exportées de ce produit se sont inscrites en baisse de 8,5 %.
 
Parallèlement, les exportations du secteur automobile atteignent 66.227MDH contre 58.909MDH, soit +12,4 % ou +7.318MDH. Cette évolution s’explique par la hausse des ventes du segment de la construction (+21,6 % ou +5.120MDH) et celles du segment du câblage (+1,7 % ou +353MDH).
 
Le nombre de voitures de tourisme exportées affiche une hausse de 11,5 % (276.407 voitures à fin octobre 2021 contre 247.996 à fin octobre 2020).
 
Les ventes du secteur textile et cuir, quatrième secteur exportateur à fin octobre 2021, se situent à 30.266MDH contre 25.312MDH à fin octobre 2020, soit +19,6 % ou +4.954MDH.
Cette situation est tributaire de la hausse des exportations des vêtements confectionnés (+3.456MDH), des articles de bonneterie (+1.451MDH) et dans une moindre mesure des chaussures (+129MDH).
 
De leur côté, les exportations du secteur « Agriculture et agroalimentaire » s’accroissent de 9,1 % ou +4.672MDH.
Toutefois, l’Office des Changes constate que la part des ventes de ce secteur dans le total des exportations perd 2,3 points se situant à 21,6 % contre 23,9 % à fin octobre 2020.


Lundi 6 Décembre 2021


Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Septembre 2022 - 10:03 Le Maroc se procure 150 drones israéliens

Jeudi 22 Septembre 2022 - 08:53 NARSA : Consultez vos infractions en ligne

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.