Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Tanger : interpellation d’un partisan de Daech après une tentative d’homicide


Les perquisitions menées dans la chambre occupée par le prévenu ont permis la saisie d’armes et de publications à caractère extrémiste.



Des éléments de la préfecture de police de Tanger ont interpellé, dimanche après-midi, un individu affilié à l’organisation terroriste "Daech" pour son implication présumée dans une tentative d’homicide volontaire, dans le cadre d’un projet terroriste visant à porter gravement atteinte à l’ordre public.
 
Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect, âgé de 36 ans, a tenté de liquider un individu qui résidait en sa compagnie dans un chantier de construction, en guise de réprimande sous prétexte que la victime ne respectait pas les préceptes de la religion, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
 
Aussitôt alertées de l’incident, des patrouilles de la police de secours sont immédiatement intervenues sur le lieu du crime, ajoute la même source, faisant savoir que le mis en cause a tenté de fuir en sautant du premier étage du chantier situé au quartier “Bouhout” à Bni Makada, avant d’être interpellé.
 
Lors des perquisitions, les éléments de police ont pu saisir des armes et des publications à caractère extrémiste, dont la perceuse utilisée dans l’agression, un tissu noir portant le soi-disant « étendard » de l’organisation terroriste « Daech », un fusil artisanal à poudre noire, quatre armes blanches de différentes tailles, des objets contendants en fer et un étui en cuir pour pistolet, ainsi que différents éléments.

La police a également saisi des publications et des manuscrits à caractère extrémiste, du matériel informatique et de quatre supports de téléchargement électronique, 3 cartes mémoires numériques, 3 appareils photo, deux batteries pour téléphone et un téléphone portable qui sera mis, avec les autres objets saisis, à la disposition des laboratoires de la police scientifique et technique en vue de les soumettre aux expertises numériques et techniques nécessaires, selon le communiqué.
 
L’affaire a été confiée au Bureau Central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

L'odj avec Welovebuzz

Lundi 29 Août 2022



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Septembre 2022 - 15:11 Bank Al-Maghrib : Le taux directeur augmente à 2%

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.