Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Tanger : le portrait de Leïla Alaoui sur la façade du Technopark fait polémique

Le visage de la photographe Leïla Alaoui sera-t-il effacé?


Le street-artist Mouad Aboulhana peint actuellement le portrait de feue Leïla Alaoui, photographe, sur une façade du Technopark de Tanger. Alors que l'œuvre n'est pas encore achevée, les autorités de la ville ont exigé qu'elle soit effacée, au prétexte d'une absence d'autorisation.



tanger_le_portrait_de_leila_alaoui_sur_la_facade_du_technopark_fait_polemique.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (2.59 Mo)

Hommage à la défunte Leïla Alaoui
 

Actuellement en phase de finalisation sur l'une des façades du Technopark de Tanger, un portrait de la défunte Leïla Alaoui, tragiquement décédée en 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, sous les balles de terroristes djihadistes, fait déjà polémique. Christine Alaoui, mère de la défunte photographe marocaine, avait donné son aval pour que l’image de sa fille soit exploitée dans cette fresque. 

Une fresque signée du street-artist Mouad Aboulhana, qui n’est pourtant pas encore achevée, mais dont les autorités locales ont suspendu le chantier, après quelques jours de travail. 


Suspension sans cause valable 

Au Technopark, la déception est de mise. Amine Daoud, responsable de l’espace culturel Dabatek du Technopark de Tanger, confirme que les autorités ont exigé d’effacer la fresque. La direction du Technopark avait pourtant obtenu une autorisation auprès de la Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Mais des responsables tiennent cependant à souligner qu’on ne leur avait pas précisé que la fresque serait celle du portrait d’une personnalité. Par conséquent l’autorisation qui a déjà été délivrée «n'est pas valable».
 

Après plusieurs négociations et l'intervention du wali de Tanger, l'artiste a repris la réalisation du portrait. Ce dernier, est à l'heure actuelle en train de repeindre à nouveau la partie du visage effacée. 


Un autre Street Art récemment vandalisé à Salé 

Ce mouvement artistique embellit les rues et leur redonne un aspect unique et spécial. Le Street Art connaît un essor au Maroc, dernièrement. Des expositions sont organisées, des artistes encouragés et des œuvres commandées par les communes. Cependant, il reste un nombre de personnes qui n'apprécient par cet art. 

En effet, un autre street-artist marocain a vu son œuvre vandalisée, cette semaine, par les habitants d’un immeuble à Salé, alors qu'il venait de l'achever. Mourad Rachendali, affirme avoir été mandaté par une entreprise de la gestion déléguée ainsi que la municipalité de Sidi Bouknadel pour une fresque donnant sur la Plage des nations. 


LODJ avec le360

Vendredi 25 Juin 2021


Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Août 2022 - 07:23 Hanane El Fadili bientôt de retour

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus













Partager ce site