Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Un jeune homme marocain s’immole en plein live Facebook


Le jeune homme est décédé à la suite de brûlures de troisième degré.



Victime d’injustice

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune homme a diffusé son immolation en direct sur Facebook.

ll s’appelait Zakaria, il avait 19 ans. Il est décédé à la suite de brûlures de troisième degré.

La Préfecture de police de Casablanca a indiqué que le défunt a été transféré à l’hôpital où il a été placé sous contrôle médical jusqu’à sa mort.

Le jeune homme s’est suicidé en se disant victime d’injustice. Selon sa version, Zakaria aurait été violemment agressé par deux individus travaillant dans le même marché (Lahraouine, à Casablanca). Alors qu’il venait de louer le chariot numéro 26, ces deux individus l’ont pris pour un nouveau concurrent, puisqu’ils exploitaient le même chariot dont le propriétaire avait été arrêté.

« Une enquête approfondie »

Dans sa vidéo, Zakaria a déclaré avoir porté plainte contre ses agresseurs, le 1er mars, au poste de police de Lahraouine. Une plainte accompagnée d’un certificat médical attestant d’une incapacité de travail de 21 jours. Les deux agresseurs ont été arrêtés, mais l’un d’eux a finalement été poursuivi en état de liberté .

Dans un communiqué consulté, la préfecture de police évoque un « différend personnel avec un groupe de journaliers dans un marché de gros de la ville de Casablanca » et annonce avoir ouvert « une enquête approfondie » notamment concernant les plaintes du défunt.

Horreur et indignation sur les réseaux sociaux

Le communiqué précise également que le ministère public compétent, informé des circonstances de l’affaire et du déroulement de l’enquête, a donné des instructions pour placer l’un des agresseurs présumés en garde à vue, après avoir été trouvé en possession de résine de cannabis, tandis que le second il était traité sous caution.
« Les deux suspects ont été mis à la disposition du parquet chargé de l’enquête, qui a décidé de renvoyer la procédure à la police judiciaire, assortie de nouvelles instructions écrites pour mener toutes les investigations et entendre les témoins, tout en prolongeant la durée de garde à vue pour le premier détenu », précise-t-on encore.

Cette séquence douloureuse diffusée en direct sur Facebook a suscité émoi, horreur et indignation auprès des internautes qui l’ont largement partagée ensuite sur l’ensemble des réseaux sociaux.
 
L'odj avec Yabiladi

Lundi 21 Mars 2022



Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.