Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Voici tout ce que vous devez savoir sur les étirements sportifs


Nous sommes tous d'accord que les étirements sont un élément très important de la pratique sportive. Mais ces derniers sont souvent sujet à débat. Comment en faire ? Quannd ? Et pourquoi ? On vous explique tout !



Est-ce que les étirements sont bonne ou mauvaise idée ?

Il s'agit d'une question qui fair débat, surtout dans le milieu sportif. Entre les partisans des étirements, et ceux qui avancent que cela porte atteinte aux performances sportives, la question reste en suspens. Pourtant, que ce soit pour le sport ou pour la vie quotidienne, s'étirer a de nombreux bienfaits. Les étirements préviennent des blessures, améliorent l'amplitude articulaire, favorisent la souplesse et l'élasticité des muscles et la mobilité du corps à long terme.

Donc, les étirements ne sont pas à bannir, à condition toutefois d'être réalisés de la bonne manière. car comme ils ont des bienfaits, ils peuvent aussi avoir des effets indésirables.

Parmi les plus courants : dissimuler la douleur musculaire en "endormant" les récepteurs présents dans les muscles, et diminuer la circulation sanguine dans les muscles, réduisant ainsi l'apport en oxygène.

De ce fait, il est nécessaire de rester vigilant lors des étirements et de les adapter à la nature de sa pratique, son intensité, et à sa condition physique.

Comment bien s'étirer ?


Bien que le sujet des étirements porte à discussion, certaines règles à respecter lors de la pratique restent toutefois universelles :

- La séance d'étirement doit environ durer une dizaine de minutes.
- S'ils sont pratiqués avant l'effort, il ne faut jamais oublier de s'échauffer - Les étirements doivent être exécutés très lentement, durant la phase d'expiration, sans brusquer le corps.
- L'amplitude des étirements doit augmenter progressivement.
- Les membres doivent être relâchés en douceur à la fin de chaque étirement.

Avant ou après l'effort ?

C'est une question tout aussi controversée que la première et à laquelle on ne peut répondre concrètement, car, là également, tout dépend de la situation. Il faut tout d'abord savoir qu'il existe deux types d'étirements, chacun ayant des fonctions spécifiques : 

 -  Les étirements statiques : réalisés sans mouvement, ces étirements permettent de gagner en amplitudes. Ils peuvent être soit passifs, sans contraction du muscle associée, ou actifs, avec une contraction.

- Les étirements dynamiques : réalisés en mouvement, ils favorisent l'échauffement du corps, l'augmentation de la température musculaire, et la préparation du muscle à l'effort. Ce type d'étirements peut toutefois provoquer des lésions. Il  faut donc être vigilants en les pratiquant.

Un étirement avant une activité physique permet de préparer le corps à l'effort en stimulant l'élasticité des muscles et des tendons. Ce qui permettra d’amplifier les mouvements et de progresser plus facilement sur son activité sportive. Toutefois, il ne faut pas oublier de s'échauffer avant de s'étirer. Les muscles doivent être étirés "à chaud", autrement dit avoir augmenté leur température pour les rendre plus flexibles. Mais, s'ils sont mal réalisés ou non adaptés, les étirements peuvent favoriser l'apparition de douleurs, de blessures ou de lésions musculaire et donc affecter la performance sportive. 

En effet, comme nous l'avons déjà précisé, les étirements réduisent l'apport en oxygène dans le muscle. Moins oxygéné, celui-ci risque de ne pas pouvoir répondre à l'effort demandé pendant la pratique sportive. C'est pourquoi, avant l'effort, il est conseillé d'éviter les étirements passifs et d'opter plutôt pour des étirements dynamiques qui privilégient le mouvement.
Après la séance sportive, les étirements permettent de dénouer les fibres musculaires et l'accumulation possible de petites contractures, de relaxer les muscles et de favoriser la récupération. Dans ce cas-ci, il est davantage conseillé d'opter pour des étirements passifs qui favorisent le relâchement musculaire. Il est toutefois conseillé de s'étirer après l'effort seulement si l'activité n'a pas été de forte intensité. Les étirements doivent être courts et de faible intensité, pour redonner leur longueur initiale aux muscles qui se contractent à l’effort.

Vous l'aurez compris, la question des étirements reste très relative. Fournir une réponse simple et concrète ne peut être envisagée, puisque cela dépendra de la nature de la situation, l'activité et de la condition physique de la personne. Si vous avez des doutes n'hésitez donc pas à contacter un spécialiste qui pourra vous conseiller en fonction de votre cas. 


LODJ avec Outdooors


Vendredi 15 Juillet 2022



Lu 33 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site