Menu

Droit de réponse à El Mahdi El Mhamdi suite à son entretien sur Médias 24




Droit de réponse à El Mahdi El Mhamdi suite à son entretien sur Médias 24

Il faut cesser de faire croire que l’hydroxy-chloroquine (HCQ) est toxique, et même mortelle !
 

Aux posologies utilisées en chimioprophylaxie associée, en Afrique, devant des cas Covid-19 symptomatiques bénins (500 à 600 mg / jour durant 10 jours), l’HCQ n’a ni cardiotoxicité, ni toxicité oculaire. Et dans l’hypothèse où il pourrait advenir des effets indésirables, ils sont réversibles à l’arrêt du traitement.
 

Une grave dérive politique a interdit la médecine aux médecins de ville, au nom de la statistique et de l’épidémiologie, et désarmé la prescription médicale, même celle des médecins hospitaliers, vers lesquels avaient été détournés les « malades » atteints de Covid-19. Le leader en la matière a été la France.
 

De nombreuses voix ont écumé les médias pour expliquer le pourquoi et le comment de ce non-sens. Et progressivement, dans le doute, toute l’Europe a abandonné les dérivés de cette bonne vieille molécule, qu’est la quinine, au nom de la méthode scientifique.
 

L’Afrique a résisté. Partout on y associe un dérivé de la quinine à faible dose, pour diminuer la charge virale des cas Covid-19 symptomatiques : Chloroquine, HCQ ou Artemisia. Mais les médecins africains n’ont pas la parole pour exposer leurs résultats. Ils n’osent pas parler de peur d’être lynchés par les médias français, comme l’a été le Pr Didier Raoult.
 

Si on s’intéresse aux chiffres bruts, on peut remarquer que la létalité la plus forte se situe en Europe et Amérique du Nord, et hormis l’Asie, la létalité la plus faible se trouve en Afrique et Amérique du sud, malgré les insuffisances de structures sanitaires, de tests, de soignants … où se situe donc la mortalité des dérivés de la quinine ?
 
 
 
 
 

 

Nb de positifs            

 Nb de décès               

Létalité

Total monde

 31 629 960

971 800

3,1%

Asie

10 774 928

199 754

1,8%

Amérique du Nord            

8 407 370

299 808

3,5%

Europe

5 043 360

228 145

4,5%

Afrique

1 415 428

34 107

2,4%

Amérique du sud

640 147

13 482

2,1%

Océanie

29 305

887

3,0%

Australie

26 942

854

3,2%

 

Alors « au diable l’avarice et les avaricieux », au diable la toxicité de ceux qui prônent la méthode scientifique pure et dure, la dictature des statistiques, des épidémiologistes, et leurs projections sataniques. Rendez la médecine aux médecins, tout le reste n’est que littérature.
 

Professeur Aziza Benkirane
 

Entretien de scientifique marocain El Mahdi El Mhamdi, à Médias24 : "Il faut cesser de faire croire que l'hydroxychloroquine est un traitement"

 

NDLR : Mais alors comment interpréter cette information sur l'AFP
 

Non, les pays utilisant la nivaquine (chloroquine) contre la malaria ne sont pas épargnés par le Covid-19

 

Réaction du Professeur Aziza Benkirane :


Pourquoi les pays où circule encore le paludisme (malaria) seraient ils épargnés par le Covid-19 ?


C'est un résonnement par l'absurde.


1-Toute la population de ces pays n'est pas infectée, et en permanence par le paludisme

2-La nivaquine n'est administrée qu'aux personnes atteintes par le paludisme , durant l'atteinte, et pour certaines souches seulement.

3-De plus personne n'a jamais dit que l'hydroxychloroquine à elle seule guérissait le Covid-19. Elle diminue seulement la charge virale et sa durée, et de ce fait diminue très probablement les complications.






Rédigé par le Samedi 26 Septembre 2020

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté