Menu

HFF . En 2050 , un monde sans poissons ni fruits et légumes ! Antoine , où es-tu !?


" Nous ne faisons qu'emprunter à nos petits-enfants la Terre que nous avons hérité de nos grands parents !" : la célèbre Maxime d'Antoine de Saint-Exupéry est plus que jamais d'actualité !
Pire , elle ne l'a jamais été autant .Sauf que nous n'avons que très peu de certitudes concernant la planète que nous allons laisser aux générations futures .



HFF  . En 2050 , un monde sans poissons ni fruits et légumes ! Antoine , où es-tu !?
Les douze plaies qui menacent la Terre .. 
 
 
Les images ahurissantes , encore présentes dans les esprits , des incendies dans les forêts Amazonienne et Australienne n'ont-elles pas constitué un signal d'alarme que la maison Terre brûle ?!
 
Avec le déclin de la biodiversité , les milliers d'espèces animales et végétales en danger de disparition , les forêts qui s'amenuisent et meurent lentement mais sûrement , les millions de tonnes de déchets plastiques qui envahissent les océans , la pollution de l'air qui rend les mégalopoles invivables , la pollution chimique dont celle des Polluants organiques persistants , les menaces qui pèsent sur l'eau douce , l'agriculture intensive qui asphyxie les sols , des pays sous- développés et pauvres qui servent de décharges à ciel ouvert aux déchets en tous genres des pays riches , et la surpêche qui condamne les océans et accélère le déclin et la disparition des poissons !  
 
Et pourtant , elle tourne ! 
 
Le changement climatique n'est pas en reste car avec les catastrophes annoncées et surtout les phénomènes extrêmes , le pire à craindre demeure cependant l'élévation de la température des océans du fait de la fonte des glaciers et la séquestration d'une partie des gaz à effet de serre dans le fonds des mers ..
 
Il s'agit là d'un vertigineux point de non- retour si l'on sait que les courants marins sont les maîtres du climat de la planète. 
Pour résumer , la planète Terre a de plus en plus de peine à protéger ses ressources en eau , à respirer un air non- pollué , à préserver les forêts , les terres arables , les écosystèmes et la biodiversité.
 
Et bien entendu , de plus en plus de pays du Sud ont plus de difficultés que d'autres à garantir de l'eau potable à leurs populations , à garantir le droit à respirer de l'air pur et partant à institutionnaliser des stratégies de préservation des ressources naturelles et de sauvegarde de la biodiversité .
 
Oui, la Terre va très mal , la planète est plus que jamais mal au point et pour ne rien  gâter , depuis quelques années elle vit à crédit consommant dès le premier trimestre de chaque année des ressources normalement affectées pour l'année d'après ! 
Le comble , et malheureusement c'est le pire en même temps ,  c'est que l'on annonce partout qu'un prochain krach boursier  ou autre choc pétrolier qui pourraient déclencher un effondrement de l'économie mondiale seront assurément une très bonne nouvelle pour la planète Terre et pour le climat mondial.

Sauf, que rien n'est moins sûr puisqu'il  n' y a que très peu de certitudes à ce sujet ! 
 
Il n'y a pas que les adeptes de la collapsologie et les fervents défenseurs de la décroissance et de la dé-mondialisation  ou autres militants écologistes qui pensent que l'humanité est à la veille d'un tournant qui nous mène droit vers une nouvelle ère et de nouveaux paradigmes. 
 
Entre nous , si une planète Terre moins polluée est encore possible ce sera seulement avec une humanité réinventée et améliorée ! 
Pour cela , la mondialisation tous azimuts et la croissance à outrance ne doivent plus être synonymes de destruction massive des ressources naturelles et de dégradation irréversible du climat. 

Mais, il y a loin de la coupe aux lèvres !

 
Et si , comme le prévoient certains experts , nous nous acheminons vers un monde sans poissons, et sans fruits ni légumes dès 2050 c'est que la rupture des équilibres écologiques a franchi le point de non-retour !
Il ne s'agit pas , croyez-moi , de projections alarmistes ou d'un scénario de science-fiction mais d'études scientifiques très sérieuses !
 
La mondialisation avait accentué les inégalités , et la crise pandémique en devenant endémique , avec ce virus qui était venu en principe pour trois mois mais qui apparemment s'installe pour des années encore , les inégalités entre riche et pauvres se sont encore davantage exacerbées entraînant un déluge de déséquilibres !
 
Ce sont la Terre et les océans qui nous nourrissent ! 
 
Si aujourd'hui , la moitié de l'humanité vit de l'agriculture , les trois quarts de l'agriculture mondiale est devenue intensive et industrielle dépendant essentiellement du pétrole et condamnant définitivement les exploitations paysannes traditionnelles ! 
Pour les Océans , la surpêche a massacré les stocks puisque les trois-quarts des zones de pêche sont épuisées ou en voie de l'être . 
Le non- respect du cycle de vie des poissons a fatalement conduit à la disparition de milliers d'espèces qui n'ont pu avoir le temps de se reproduire avec la voracité des bateaux-usines rapaces  .
 
Il faut croire qu'au cours des soixante dernières années , avec le boum du pétrole tout s'est accéléré dans l'économie mondiale en partant de l'agriculture industrielle , de la pêche , l'explosion des mégalopoles et le transport des marchandises d'un coin à l'autre de la planète.
 
Et beaucoup oublient que c'est de la Terre et de la mer que proviennent toutes les richesses qui font l'économie mondiale !
Voilà , c'était juste un petit clin d'œil , à l'occasion de la Journée de la Terre , en hommage à Antoine de Saint-Exupéry .
 
Alors , dans quel état allons-nous laisser la Terre à nos petits-enfants  !? 
 
Un monde sans poissons ni fruits et légumes  dès 2050 !? 

Au secours , Antoine où es-tu ?





Rédigé par le Jeudi 22 Avril 2021
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Mai 2021 - 19:05 Covid-19 : Me revoilà encore perdu !

Lundi 10 Mai 2021 - 09:10 La ‘Covidia dell’arte’



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site