Menu

Huiles végétales : L’Indice FAO des prix à son plus haut niveau depuis avril 2012


D'après les données publiées jeudi 4 mars par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), les prix mondiaux des produits alimentaires ont progressé pour le neuvième mois consécutif en février, sucre et huiles végétales en tête. Ce constat émane de la FAO qui précise que l'indice des prix du sucre a augmenté de 6,4 pour cent par rapport au mois de janvier. Idem pour les huiles végétales dont l’indice des prix a gagné 6,2 pour cent et atteint son plus haut niveau depuis avril 2012.



A lire ou à écouter en podcast :

break_time500mshuiles_ve1614957703.mp3 Huiles végétales : L’Indice FAO des prix à son plus haut niveau depuis avril 2012  (464.34 Ko)

Pour la FAO, le fait que cet indice continue d’être solide s’explique par le raffermissement des prix des huiles de palme, de soja, de colza et de tournesol.
Aussi, précise-t-on de même source que les prix internationaux de l’huile de palme ont enregistré leur neuvième mois consécutif de hausse en février, en raison de craintes concernant le faible niveau des stocks dans les principaux pays exportateurs qui fait suite à une production inférieure à son potentiel. Et ce, au moment où les cours du soja ont poursuivi leur trajectoire ascendante, suite au resserrement actuel de l’offre mondiale avant l’arrivée de la nouvelle production en Amérique du Sud.

En ce qui concerne les huiles de colza et de tournesol, la hausse de leurs prix internationaux s’explique respectivement par des perspectives de production plus faibles que prévu dans l’Union européenne en 2021 et par la poursuite du resserrement des disponibilités exportables dans la région de la mer Noire, conclut la FAO qui précise aussi que l’évolution vers le haut des cours du pétrole brut a également soutenu les cours des huiles végétales.

A préciser que l’indice FAO des prix des produits alimentaires est une mesure de la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base. Il s’agit de la moyenne des indices des cinq groupes de produits de base, pondérée selon la part respective moyenne des exportations de chacun des groupes pour la période 2014-2016.
Source : FAO




Noureddine Batije


Rédigé par Noureddine Batije le Jeudi 4 Mars 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté