Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Instagram kids : Une polémique loin d’être finie.


Le dirigeant du réseau social Instagram M. Mosseri, a annoncé dans un tweet datant du mois dernier, le lancement d’une version destinée aux enfants de moins de 13 ans. Une déclaration qui a fait le tour de la toile !



A lire ou à écouter en podcast :

instagram_kids_une_polemique_loin_d_etre_finie.mp3 Instagram kids Une polémique loin d’être finie.mp3  (2.02 Mo)

Par Mehdi Bousellama

Les réseaux sociaux sont une arme à double tranchant, s’ils nous permettent de communiquer avec n’importe qui à n’importe quel moment, la partie cachée de l’iceberg est beaucoup plus volumineuse.

L’accès à ces réseaux est désormais possible par toutes les catégories d’âges et plus précisément les jeunes.

Une enquête de l’association Générale Numérique confirme : que 63% de moins de 13 ans possèdent un compte sur les réseaux sociaux.

Un chiffre dont-t-il faut prendre conscience. Ces enfants seront éventuellement confrontés à des images ou vidéos inappropriés à connotation sexuelle ainsi qu’a l’addiction aux écrans et les rencontres dangereuses.

"Les enfants demandent de plus en plus à leurs parents s'ils peuvent rejoindre des applis les aidant à rester en contact avec leurs amis", a écrit M. Mosseri. "Une version d'Instagram où les parents gardent le contrôle, comme ce que nous avons fait avec Messenger Kids, est une idée que nous explorons."

C’est dans cette optique que le géant affilié à Facebook, mène la réflexion sur le lancement d’une version « kids » qui reposera  sur des technologies d’intelligence artificielle pour reconnaitre l’âge réel de ses utilisateurs.

C’est ainsi qu’il pourra identifier les enfants moins de 13 ans et les orienter vers la version junior qui sera sous la tutelle de ses parents.

A l’opposition "On ne donne pas des choses aux enfants parce qu'ils les VEULENT", a répondu une utilisatrice se présentant comme "une mère". Lit-on sur Challenge (presse en ligne).

Une réponse pragmatique, qui souligne en quelque sorte, les objectifs égocentriques d’Instagram de faire face à la concurrence de Snapchat et TikTok.

Aucune date n’a été déclarée pour le lancement de la version Kids, mais cette querelle digitale semble être un bras de fer parti pour durer.
 
Par Mehdi Bousellama



Lundi 12 Avril 2021

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.