Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Joe Biden : 100 dollars pour chaque nouvel américain vacciné


Entre autres mesures d’incitation, Joe Biden appelle les autorités locales à verser 100 dollars (84 euros) à toute nouvelle personne se faisant vacciner, en puisant pour cela dans des fonds d’urgence débloqués pour faire face à la pandémie.



Joe Biden a-t-il crié victoire trop tôt contre la pandémie de Covid-19 ? Le président américain, qui promettait un « été de liberté » à ses compatriotes, a dû prendre jeudi 29 juillet une série de mesures pour relancer la vaccination. « Nous ne sommes pas complètement sortis du bois », a-t-il dit dans un discours à la Maison-Blanche, alors que le pays fait face à une flambée de contaminations dues à la propagation rapide du variant Delta.

 Alors que Donald Trump s’est longtemps montré réticent à l’idée de vacciner sa population, son successeur Joe Biden, lui, est prêt à tout pour que les américains puissent se faire vacciner, quitte à les encourager financièrement.

Dans une déclaration officielle, le département de la Trésorerie du pays a demandé aux états et aux gouvernements locaux de donner une centaine de dollars à tout nouvel américain vacciné.
 
Les résultats de cet encouragement peuvent aller du quitte au double
 
Pour ce faire, l’administration Biden a précisé que les états pouvaient utiliser les ressources du Plan de secours américain, un contrat signé par le président à hauteur d’1,9 trillion de dollars répartis entre les différents états. L’une des premières villes à mettre en place ce procédé d’encouragement est New York. En effet, la ville a bien promis 100$ à chaque personne recevant une première dose de vaccin.
« Je sais que les gens parlent de liberté » mais « avec la liberté vient la responsabilité », a commenté le président démocrate. « C’est épuisant de penser que nous sommes encore en train de lutter » contre la pandémie, a-t-il reconnu. L’Etat fédéral emploie 4 millions de personnes, dont 2 millions de civils. Pour ce qui concerne les militaires, le président américain demande à l’armée de réfléchir à « comment et quand » ajouter le vaccin contre le Covid-19 à la liste des vaccins obligatoires pour les troupes
L’administration Biden se reposait alors sur une campagne de vaccination dont les débuts impressionnants ont été donnés en exemple dans le monde entier, mais qui s’est tassée ensuite.

Les responsables européens se vantent désormais d’avoir dépassé les États-Unis pour le taux de population ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus.
Nombre de commentateurs se demandent donc si le président démocrate n’a pas crié victoire trop tôt.

L'odj avec Capital

Samedi 31 Juillet 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.