Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Joe Biden et le dossier russe




A lire ou à écouter en podcast :

joe_biden_et_le_dossier_russe.mp3 mp3  (5.67 Mo)

Les présidents américains George W.Bush et Barack Obama, lors de leur première élection, pensaient tous deux pouvoir établir un rapport avec le dirigeant russe Vladimir Poutine et améliorer considérablement les relations américano-russes.
 

Leur appréciation de Poutine a rapidement changé.
 

Interrogé sur son impression de Poutine après sa première rencontre, George W. Bush a déclaré: «J'ai regardé l'homme dans les yeux. Je l'ai trouvé très simple et digne de confiance - j'ai pu avoir une idée de son âme. Obama, huit ans plus tard, a ouvertement cherché à rétablir ses relations pour voir ses espoirs finalement anéantis avec l'annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014.


Joe Biden, qui en tant que vice-président d’Obama a soutenu la stratégie de réinitialisation, ne suivra probablement pas l’exemple de ses prédécesseurs, selon d’anciens diplomates et analystes. Biden l'a indiqué lors de sa campagne présidentielle, en declarant lors d'une visite de CNN le mois dernier: «Je crois que la Russie est un adversaire, je le pense vraiment.


En revanche, il a qualifié la Chine de «concurrent sérieux».


Au cours de la campagne présidentielle, Biden a cherché à se différencier du président Donald Trump à propos de la Russie, accusant son rival républicain d'être doux avec Poutine.
 

Trump et ses collaborateurs ont récusé, le président déclarant en août: «La dernière personne que la Russie veut voir au pouvoir est Donald Trump parce que personne n'a été plus dur envers la Russie que moi.»
 

Au début du mois dernier, Biden a critiqué son adversaire pour avoir gardé le silence sur l'empoisonnement du chef de l'opposition russe Alexei Navalny, qu'il a crument épilogué au gouvernement de Moscou.
 

«Une fois de plus, le Kremlin a utilisé une arme favorite - un agent de la classe des produits chimiques Novichok - pour tenter de faire taire un opposant politique», a-t-il déclaré. «C'est la marque d'un régime russe qui est si paranoïaque qu'il ne tolère aucune critique ou dissidence.»
 

Mais les candidats peuvent dire une chose pendant une campagne et faire autre chose une fois en poste; parfois, ils n'ont guère le choix en raison des circonstances ou du cours des événements. Le président Joe Biden poursuivra-t-il une approche aussi musclée de la Russie qu'il l'a suggéré?
 

'Pas de réinitialisation'
 

"Je ne pense pas que Biden va tomber éperdument dans le beurre de Poutine", a déclaré David Kramer, qui était secrétaire d'État adjoint dans l'administration de George W. Bush. «Moscou a poursuivi sa campagne de désinformation contre lui, et je ne pense donc pas qu'il va tendre la main et dire:« rendons agréable »», a ajouté Kramer, maintenant membre du McCain Institute, un groupe de réflexion sur la politique étrangère. basé à Washington.
 

«Je veux dire, pas de réinitialisation. Je ne pense pas qu'il va essayer quelque chose comme 2009 », a déclaré Kramer en référence à la politique de réinitialisation ratée d'Obama. Kramer pense que Biden devra se concentrer largement sur les problèmes nationaux, grâce à la pandémie de coronavirus et à son impact économique.
 

«Et dans la mesure où il est capable de se concentrer sur la politique étrangère, la Russie ne devrait pas être en haut de la liste des priorités», a-t-il déclaré aux médias. Bien qu'il ait ajouté: «Vous ne pouvez pas l'ignorer. Et c'est un facteur dans un certain nombre de problèmes auxquels nous sommes confrontés. Je pense qu'il va devoir consacrer son temps limité en matière de politique étrangère à travailler avec des pays prêts à résoudre les problèmes. Il entend par là renforcer l’alliance transatlantique américaine.
 

Biden et Poutine se sont rencontrés - sans grande cordialité. Dans une interview accordée en 2011 au magazine The New Yorker, Biden a déclaré lors d'une réunion qu'il avait déclaré au dirigeant russe: "Je te regarde dans les yeux et je ne pense pas que tu as une âme."
 

Biden a poursuivi: "Il m'a regardé, et il a souri, et il a dit:" Nous nous comprenons. ""
 

Outre le manque de rapport personnel, les analystes affirment que tout effort de réinitialisation des relations serait compliqué par des sanctions économiques contre la Russie, imposées par les administrations Obama et Trump. Les mesures laisseront Biden avec peu de marge de manœuvre et ne seront probablement pas levées alors que les puissances occidentales pensent que la Russie est en train de lancer des cyberattaques contre elles.
 

«Espace gris»
 

D'anciens diplomates occidentaux affirment que l'antagonisme persistera probablement entre Washington et Moscou tant que le Kremlin cherchera à extirper les institutions démocratiques occidentales.
 

La semaine dernière, un ancien conseiller à la sécurité du premier ministre britannique Boris Johnson, Mark Sedwill, a révélé que la Grande-Bretagne avait lancé une série d'attaques cybernétiques secrètes contre les dirigeants russes et leurs intérêts pour «imposer un prix supérieur à celui auquel ils auraient pu s'attendre». pour leur cyber-offensive contre l'Occident.
 

D'autres puissances alliées, y compris les États-Unis, le font également, affirment les responsables du renseignement occidentaux dans ce qui est en train de devenir un cyber-conflit «similaire» avec le Kremlin dans le soi-disant «espace gris», le fossé entre l'état normal. relations et conflits armés.
 

Les États-Unis et d'autres puissances occidentales sont en conflit avec la Russie sur une série de questions - de l'annexion de la Crimée en 2014 à l'agitation pro-Moscou dans l'est de l'Ukraine, du soutien de la Russie au président syrien Bashar al-Assad à la tentative d'assassinat de 2018 à Salisbury , Angleterre, de l'ancien agent double russe Sergei Skripal.


Yasser Derkouli

 
 



Lundi 9 Novembre 2020

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 

Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution


Chèr Monsieur, Chère Madame

Je suis le Web Master de L'ODJ Média,

j’ai le plaisir de superviser le nouveau média “L’ODJ” pour le groupe de presse Arrissala 
 

L’ODJ est un bouquet de publication en format presse numérique : (7)
 

Nous lire : Portail Web   & Magazine mensuel

Nous écouter : Web Radio   & Portail Radio   & APP Mobile

Nous voir : Web TV    & Portail vidéos replay   & Youtube

Nous suivre : Instagram   / FaceBook    / TiK To  K / Linkedin   / Twitter

 

“L’ODJ” c'est quoi ?: « L’opinion des jeunes » de 7 à 77 ans 

 

L’esprit : Faire revivre l’esprit de l’Opinion Des Jeunes, sans nostalgie aucune, ni c'était mieux avant,  mais bien pour la nouvelle génération connectée avide de plus de liberté responsable, de changement durable, d'horizon positif, d'avenir partagé, d'ouverture soutenue et de culture sans modération.
 

Le Bouquet L'ODJ n'est pas un simple canal d'actualités ou d'informations en continu, mais un bouquet multimédia et multi-canal pour du contenu à l’ordre du jour.

 

Contenu : À travers des articles, des podcasts, des vidéos, des émissions Web TV, notre couverture médiatique cible des thématiques qui intéressent la jeunesse marocaine (Bien être, Santé, Culture, Environnement, Digital, Economie, Politique, Sport, Lifestyle, Musiques  .....), sans pour autant être dans l'information éphémère ni soumis à la dictature de l'actualité immédiate.

 

Soit, une actualité durable qui ne suit d'autre ligne que la volonté d'éclairer et d'approfondir les enjeux d'un monde, devenu plus complexe et parfois difficilement compréhensible.
 

L’ouverture (liberté et responsabilité): Le challenge et la réussite du projet restent, avant tout, l’ouverture vers les internautes (propositions en ligne), des partenariats Win Win, et des chroniqueurs invités à travers essentiellement trois rubriques :
 

Quartier libre : https://www.lodj.ma/Quartier-libre_r4.html   
 

Chroniqueurs invités : https://www.lodj.ma/Chroniqueurs-invites_r20.html   
 

Coup de cœur : https://www.lodj.ma/Coup-de-coeur_r11.html  



Partager ce site