Menu

John Le Carré, maître britannique du roman d’ espionnage tire sa révérence




John Le Carré, maître britannique du roman d’ espionnage tire sa révérence
John Le Carré, qui a vendu plus de 60 millions de livres dans le monde, est décédé à l’âge de 89 ans d’une pneumonie (non liée au Covid-19).
John Le Carré a écrit vingt-cinq romans et un volume de mémoires, “The Pigeon Tunnel” (2016). Il a vendu au total plus de soixante millions de livres dans le monde.
Parmi ses succès, plusieurs ont connu une adaptation sur grand écran ou pour la télévision, à l’image de “La Taupe” en 2011, avec l’acteur britannique Gary Oldman dans le rôle-titre.

John Le Carré était devenu célèbre dans le monde entier après la parution de son troisième roman, “L’Espion qui venait du froid” (1964), qu’il écrivit à 30 ans, “mangé par l’ennui” que ses activités de diplomate à l’ambassade britannique de Bonn en Allemagne lui procuraient.
Le manuscrit avait été autorisé par les services secrets qui avaient conclu qu’il s’agissait d’une oeuvre de “pure fiction du début à la fin”, avait écrit John Le Carré en 2013 dans le quotidien The Guardian.
Mais la presse avait eu une toute autre opinion, racontait-il, décidant que ce récit n’était “pas simplement authentique mais était une sorte de message révélateur venu de l’Autre Côté”.
Lundi 14 Décembre 2020

Rédigé par La rédaction le Lundi 14 Décembre 2020


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Mars 2021 - 09:58 Le streaming menace l'art du cinéma !




Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté

Magazine créé avec Madmagz.