Menu

John Le Carré, maître britannique du roman d’ espionnage tire sa révérence




John Le Carré, maître britannique du roman d’ espionnage tire sa révérence
John Le Carré, qui a vendu plus de 60 millions de livres dans le monde, est décédé à l’âge de 89 ans d’une pneumonie (non liée au Covid-19).
John Le Carré a écrit vingt-cinq romans et un volume de mémoires, “The Pigeon Tunnel” (2016). Il a vendu au total plus de soixante millions de livres dans le monde.
Parmi ses succès, plusieurs ont connu une adaptation sur grand écran ou pour la télévision, à l’image de “La Taupe” en 2011, avec l’acteur britannique Gary Oldman dans le rôle-titre.

John Le Carré était devenu célèbre dans le monde entier après la parution de son troisième roman, “L’Espion qui venait du froid” (1964), qu’il écrivit à 30 ans, “mangé par l’ennui” que ses activités de diplomate à l’ambassade britannique de Bonn en Allemagne lui procuraient.
Le manuscrit avait été autorisé par les services secrets qui avaient conclu qu’il s’agissait d’une oeuvre de “pure fiction du début à la fin”, avait écrit John Le Carré en 2013 dans le quotidien The Guardian.
Mais la presse avait eu une toute autre opinion, racontait-il, décidant que ce récit n’était “pas simplement authentique mais était une sorte de message révélateur venu de l’Autre Côté”.





Lundi 14 Décembre 2020

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 15:12 Des pays sans visa à visiter cet été