Menu

L'impact de la pandémie du Covid-19 sur la structure des organisations marocaine




A lire ou à écouter en podcast :

l__impact_de_la_pandEmie_du_covid_19_sur_la_structure_des_organisations_marocaine.mp3 mp3  (6.29 Mo)

La crise que nous vivons aujourd’hui à cause de la pandémie Covid-19 au niveau national ou bien mondial, c'est un défi qui définit des nouvelles notions et mesure de travail et social, il influence notre façon de vivre et ne peut se comparer à aucune situation survenue depuis plus d’un siècle.

           On se traite non seulement les mesures de travail pendant la pandémie, mais encore en s'intéresse au positionnement des théories des organisations dans ce contexte actuel et leur approche d'application.

           D’où, nous avons trouvé face à une problématique présentant comme suit : est-ce que les modèles d’école classique ou de relations humaines peuvent nous offrir des idées sur les solutions ou bien, on peut l'investir comme des solutions ?

           En premier lieu, nous commençons par les grands courants de pensée qui se présentent comme des piliers dans notre analyse du sujet. Puis, on cite quelques exemples d’entreprises ont adopté les nouvelles mesures de prévention, en outre de partager ma vision personnelle à cette problématique. Afin de conclure une réponse (ou moins une idée) claire sur notre futur avec la pandémie.

          Dès les prémices de la pandémie de COVID-19, le Maroc a pris des mesures draconiennes pour tenter de contenir la propagation du virus. Au moment de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire le 20 mars, tous les événements publics ont été suspendus, de même que les voyages internationaux, tandis que les déplacements urbains et entre villes ont été soumis à un contrôle draconien et surtout l'économie, ainsi que l'évolution de ce dernier se fait selon un rythme très ralenti .Il ressemble comme une minute de silence - dans sa version nouvelle et la plus large - sur notre esprit de chalenge collectif. On s'intéresse aujourd'hui sur les organisations et ces piliers pour se faire face à ce nouveau concept sur l’Afrique du Nord d'une vue objective et le Maroc d'une vision subjective.

          Nous posons notre analyse sur l'école classique et ses théories, qui se constituent un pont, vers notre réponse à ce sujet.

         Après, comme la création d’un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus avoir donné leur naissance, nous trouvons face à un nouveau concept qui se reflète sur les organisations d'une manière de la paresse et une sorte de haine vers les organisations et ses dirigeants. Alors, pour la compréhension de la façon d'amélioration de la valeur ajoutée pendant cette période, nous devons trouver devant l'organisation scientifique de travail, mais avec des modifications. Par conséquent, on peut l'analyser le geste le moins fatigant et qu'il présente un petit risque pour la contamination de l'employer et le plus productif possible, sur la division verticale d'une part et d'autre part dans ca division horizontale c'est de choisir la personne la plus adaptée au travail et former à la meilleure façon de le faire. En guise de conclusion, on diminue la masse salariée, qui en définitive un effet positif sur les dépenses de l'organisation et la santé publique est surtout de l'employer et éviter les foyers épidémiologiques.

           Puis, on a le sens d'administration et de gestion de l'entreprise qui joue un rôle primordial à l'aide des managers dans la conduite de l'entreprise pendant cette pandémie vers une meilleure stratégie pour la gestion de la crise et on peut élaborer des solutions, déterminer les options offertes et les scénarios possibles à l'aide de l'organisation administrative de travail, mais nous essayons d'orienter notre analyse vers une réponse claire, du fait que nous passons directement à l'organisation rationnelle qui est basée sur la logique.

        Et dans ce contexte, nous définissons l'organisation comme un espace de confrontation et de contraintes, lieu de compétition oui, mais n'oublions pas que c'est un lieu de coopération, par conséquent ces dynamiques qui naitront les résultats de notre organisation.

         En dernier lieu, nous avons vu pendant cette pandémie l'existence des mesures et barrières qui traduisent comme des règles et des exigences strictes qui suivirent à la lettre pour limiter la propagation de la pandémie aux entreprises Marocaines. Ce qu'ils reflètent sur l'organisation et son environnement. Et en vue de corriger ces problèmes, il faut trouver un modèle typique et rationnel à travers une organisation qui va adapter leur structure en parallèle par des stratégies posait à l'aide de ses dirigeants et en fonction des exigences de l'Organisation Mondiale du Travail, de plus de l'autorité légitime dans cette organisation qui se présente par le charisme de ses dirigeants qui va présenter un apport primordial dans la rentabilité des salariés.

         Et pour conclure, à mon avis pour faire face à notre situation actuelle, il faut améliorer la rentabilité de notre organisation et accélérer dans notre processus de travail pour éviter une récession au niveau national, donc il faut augmenter c'est possible l'espace de travail en investissent sur les équipements et les moyens de prévention car la contamination de l'une de nos salariées va refléter négativement sur notre production et valeur ajoutée par l'augmentation des charges salariales, D’où on peut diviser non seulement les heures de travail sur les 24 heures en divisant les employés à des groupes ( en des nombres minimums); mais encore amenées à instaurer un régime de travail à domicile pour assurer la continuité de service, par l'accomplissement des responsabilités incombant à son poste tout en restant chez lui, et si nécessaire de la formalisation des salarie. De manière à garder le cycle de production active, préserver les emplois et nous gardons la santé générale de notre entreprise meilleure.

        Ainsi, Il y a un nouveau concept au Maroc. celui de l'absentéisme à cause de la création d’un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus, qui encourager l'employer à travers les protestations syndicales d'exprimer son désir de ne pas travailler. En raison de leur peur de la contamination, de plus, qu'il a un salaire fixe satisfait leurs utilités pendant la pandémie et surtout pendant le confinement et face à ce phénomène. Il faut aux organisations d'essayer de créer des besoins, par la commercialisation ciblée qui va le pousser pour avoir ces besoins et maximiser leurs satisfactions et c’est pourquoi, il va chercher à augmenter son revenu et bien sûr, à travers un travail ou l'augmentation de leur rendement si on applique la théorie de O.S.T.( l'Organisation Scientifique du Travail ) comme nous étions cités dans le début de notre analyse.

         D’après cet analyse, on constate que les anciennes principes est définit comme la base de notre société actuel que nous pouvons développer,  afin de  déterminer une forme typique de notre époque.


Par Zakaria RAFAE

* Sans intervention de la rédaction







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Mars 2021 - 10:39 Réponse du berger à la bergère




Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté