Menu

La révolution du Football européen




Dans la nuit de dimanche à lundi, douze clubs ont officialisé leur participation à une future Super League qui viendrait concurrencer frontalement la Ligue des champions. Un coup de poignard dans le dos de l’UEFA, fomenté par trois dirigeants de clubs : Florentino Pérez (Real Madrid), Andrea Agnelli (Juventus) et Joel Glazer (Manchester United)
 
C’est un cataclysme  qui fait trembler toute la planète foot. Tel annoncé ces dernières heures, les douze clubs européens ayant décidé de s’organiser pour mettre en place une Super League fermée sont : Le Real Madrid, le Barça, l’Atlético de Madrid, l’Inter, l’AC Milan, la Juventus, Manchester City, Manchester United, Arsenal, Liverpool, Chelsea et Tottenham se sont entendus afin de lancer une nouvelle compétition, comme ils l’ont fait savoir ce dimanche soir. Trois clubs seront invités à les rejoindre, avec l’idée de débuter « aussitôt que possible ».
 
L’objectif escompté de ce coup d’état footballistique n’est rien d’autre que d’engranger plus de revenus en faisant l’ombre à la Ligue des champions et à la Ligue Europa. Jusqu’ à maintenant il y a aucun club français ni allemand qui ne fait partie de ce clan de clubs putschistes. 

Le PSG a pour l’instant refusé d’en faire partie, tout comme le Bayern Munich mais je ne pense personnellement pas qu’ils vont résister longtemps car il y a énormément d’enjeux financiers puisqu’ on parle ici de 6 Milliards de dollars et de 350 millions $ pour chaque club souhaitant participer dès le départ.

Donc on peut en déduire que derrière cette révolution du foot européen il existe bel et bien des motivations pécuniaires surtout quand la plus grande banque américaine JP Morgan est le principal financeur de ce grand projet qui aurait suscité la colère et l’indignation des dirigeants de la FIFA et de l’UEFA en les prenant au dépourvu, ce qui va certainement engendrer des représailles sous forme de sanctions et même le recours au TAS (Tribunal arbitral de sport)  par la FIFA.

Ceci dit que le pouvoir de cette grande instance de football sera en un jour chamboulé et sa manne financière va sans aucun doute être impactée vu que les plus  grands clubs du monde ne vont plus jouer pour le compte de l’UEFA avec un piètre budget mais ils vont entrer dans le sport spectacle où que l’on baptise aussi le sport argent en s’inspirant du modèle américain capitaliste au même titre que la NBA d’ailleurs.

Nul ne peut nier que les Américains depuis la nuit du temps  ne croient pas à l’esprit du Fair Play mais au pouvoir financier, c’est-à-dire au pognon c’est bien ce qui importe le plus chez eux..
 
La création de la Super League surgit à un moment où la crise de Corona a accéléré l’instabilité du modèle économique actuel du football européen d’autant plus que la  plupart des clubs souffrent d’une crise de liquidité et il y en a ceux qui plongent dans l’endettement et qui n’arrivent plus à honorer leurs engagements financiers, peut-on lire dans un communiqué commun. 

Depuis plusieurs années, les clubs fondateurs ont eu comme objectif d’améliorer la qualité et l’intensité des compétitions européennes existantes, et, en particulier de créer un tournoi où les meilleurs clubs et les meilleurs joueurs pourraient s’affronter. 
 
Ces derniers mois, un dialogue s’est tenu avec les institutions quant à l’avenir des compétitions européennes et leur format. Les clubs fondateurs de la Super League pensent que les solutions proposées par les institutions ne permettent pas de résoudre les enjeux fondamentaux comme la nécessité de proposer des matchs de meilleure qualité et de générer des ressources supplémentaires pour toute la pyramide du football.

Marouane Bouchikhi 





Rédigé par le Mardi 20 Avril 2021
Hicham Aboumerrouane
Hicham Aboumerrouane est un jeune journaliste et écrivain marocain. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 16:13 Le bonheur des autres

Samedi 8 Mai 2021 - 14:48 Sahara : Le variant Allemand



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté