Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Le GINI et l’alliance PJD -RNI




Par Dr Samir Belahsen

« Malgré la discorde et les divisions, parfois accablantes à travers le monde, au XXIe siècle nous serons plus que jamais interreliés. Si les États-Unis continuent à mener dans le monde à l'avenir, ce que j'espère, ce sera parce que nous aurons appris à définir cette interdépendance pour augmenter la coopération et le partage de la prospérité et réduire les conflits et les inégalités. »
Hillary Clinton
 
« Je suis une révoltée de naissance. Ce qui me révolte le plus c'est l'inégalité entre les plus pauvres et les plus riches. »
Madeleine Cinquin, dite Soeur Emmanuelle

Pour l’observatoire des inégalités, malgré sa complexité, l’indice de GINI constitue la meilleure mesure des inégalités. Il compare l’état de la répartition des revenus à une situation théorique d’égalité parfaite. Plus il est proche de zéro, plus on s’approche de l’égalité (tous les individus ont le même revenu). Plus il est proche de 1, plus on est proche de l’inégalité totale : seul individu reçoit tous les revenus.

Autrement dit, une politique économique qui ferait baisser ce coefficient serait une politique égalitariste et une politique qui le ferait augmenter serait une politique qui accroitrait les inégalités.

Dans son nouvel ouvrage : « Encore plus », Louis Maurin, dénonce l’hypocrisie de la classe aisée.

Dès son introduction, il annonce la couleur : « Ce livre est né d’une indignation. Celle de voir la France des privilégiés continuer à en avoir « encore plus » quand les classes populaires en ont « encore moins ».

Pour le dire en terme statistique, l’indice de Gini ne cesse de croitre. En France on est en face d’une stagnation des revenus des pauvres et d’une amélioration continue des revenus du capital qui reviennent au plus riches…

Au Maroc, la variation de l’indice serait due à l’accroissement des revenus des riches, à la détérioration continue des revenus de la classe moyenne et à un appauvrissement des catégories les plus pauvres.

Les résultats en France me paraissent évidents, de nouvelles formes d’indignation, les gilets jaunes, les ouvriers qui votent pour l’extrême droite …

Les résultats au Maroc, personne ne maitrise, on ne sait pas prévoir ce genre de réactions…

Ce que je souhaite, c’est une réaction dans les urnes. Une réaction sanction. Ceux qui voteront RNI ou PJD voteront pour plus d’inégalités.

Pour moi, il faut appeler un chat un chat, il est évident que cette alliance libérale PJD-RNI est responsable de ce niveau de disparités sociales qui est porteur de risques majeurs.

J’avais déjà écrit que pour moi, le discours royal sur la protection sociale était aussi important que celui du 9 Mars 2011. Il fallait bien freiner cette alliance libérale RNI-PJD. Le pays n’en peut plus !

Ces disparités sont le résultat de plusieurs politiques et mesures libérales connues et assumées par cette alliance. Elles ont concerné les retraites, le blocage des salaires, des libéralisations sauvages de certains secteurs, du délabrement de l’éducation et la santé, de l’absence de mesures de régulation…

Je ferais le rappel et la lecture de ces mesures dans mon prochain article.

Maintenant, voyons les chiffres du HCP sur l’indice de Gini :

Les plus riches :

Les 10% les plus riches se sont enrichis entre 2013 & 2019, ils s’accaparaient en 2019 avant covid 37,8 % des revenus alors qu’ils n’avaient en 2013 que 31.9% et 33,1% en 2006. Les 10% les plus riches se sont encore enrichis sous le gouvernement RNI-PJD.

Les plus pauvres :

Les 10 % les plus pauvres ont vu leur part des revenus baisser entre 2013 & 2019 de 2.7% à 2.2% après une légère amélioration entre 2007 & 2012.

L’indice de Gini :

Ainsi, l’indice de Gini s’est établi à 46,4% en 2019 contre 39,5% en 2013 soit une aggravation de 17%. Entre 2007 et 2014, il s’était amélioré de 3%.
En résumé, sous un gouvernement dirigé par l’alliance PJD-RNI, les inégalités se sont accrues alors que sous le gouvernement de Abbas El Fassi elles s’étaient légèrement atténuées.
C’est pourquoi, j’ai toujours qualifié la majorité actuelle de majorité libérale et c’est pourquoi je pense qu’elle est incapable de diriger le Maroc de demain.
Une aggravation de l’indice de Gini du même ordre pour la nouvelle législature …, je ne veux pas l’imaginer.

 Alors : Indignez-vous ! Dans les urnes, s’entend.

Par Dr Samir Belahsen



Dimanche 16 Mai 2021


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Mai 2022 - 22:16 Dieu est plus Clément que ses serviteurs

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.