Le PLF 2023 : une nouvelle approche pour redynamiser le secteur immobilier


Dans le contexte actuel, le secteur de l'immobilier paraît au centre des préoccupations du Projet de loi de finances (PLF) pour l'année 2023, qui préconise de recourir à une nouvelle approche en faveur de l'octroi d'aides directes aux acquéreurs afin de redynamiser le marché immobilier.



Par Samah Najmi

Image by wirestock on Freepik
Image by wirestock on Freepik
 

Dans le contexte actuel, le secteur de l'immobilier paraît au centre des préoccupations du Projet de loi de finances (PLF) pour l'année 2023, qui préconise de recourir à une nouvelle approche en faveur de l'octroi d'aides directes aux acquéreurs afin de redynamiser le marché immobilier. 

En effet, le Projet de loi de finances 2023 annonce la fin des exonérations fiscales dont bénéficient les promoteurs immobiliers, et qui coûtent à l’État plus de 6 milliards de DH par an. Le gouvernement préfère octroyer ce soutien sous forme d’aide financière directe aux citoyens désireux d’acquérir un logement principal pour la première fois. Le montant de l’appui financier sera déterminé, à l’aide d’un barème, en fonction du prix du logement acquis. 

Malgré qu'elle ne fasse pas encore l'objet d'un consensus, cette mesure proposée revêt une importance cruciale, notamment dans la situation actuelle du marché, marquée par l'incertitude et, surtout, par une hausse sans précédent de l'inflation. 

Le soutien financier direct aux futurs acquéreurs serait de nature à favoriser et à faciliter l'accès au logement, notamment pour la classe moyenne, dans la mesure où il contribuerait certainement à la préservation du pouvoir d'achat du citoyen. 
 

“Le gouvernement considère aujourd’hui que pour gagner en efficacité et en efficience, ce soutien doit s’adresser directement aux citoyens, notamment ceux qui souhaitent acquérir leur résidence principale pour la première fois, ou ceux qui sont sur le point de se marier”, a soutenu le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas lors du point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement. 


Par ailleurs, Fouzi Lekjaa, Ministre chargé du Budget, a indiqué que :
 

« Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'une logique orientée davantage vers l'aide financière directe ciblée pour les ménages. Elle a aussi pour but d'assurer un usage efficient et ciblé des ressources de l’État, en plus de donner au secteur un élan important sur les plans économique et social ». 


Dans ce sillage, deux catégories de bénéficiaires ont été définies :
 

  • La première s’agit des ménages à revenu modeste, qui pourront acquérir un logement social dont le prix est plafonné à 300.000 DH TTC ; cette formule représente une version améliorée de l'offre faite précédemment pour les logements sociaux.
  • La seconde catégorie cible la classe moyenne pour laquelle la valeur du logement à acquérir est limitée à 600.000 DH TTC. 


Vis-à-vis cette nouvelle approche, les promoteurs immobiliers ont montré leur rejet catégorique compte tenu de l’augmentation des prix des matériaux et du foncier. Selon eux, la nouvelle formule de soutien au logement est déconnectée de l’environnement actuel de l’économie nationale, vu qu'elle se base sur des indicateurs fortement dépassés.  

De même, une source au sein de la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers (FNPI) a souligné que :
 

« même dans les régions et les petites localités, cette offre ne sera pas attractive pour les promoteurs, car les marges dégagées seront insignifiantes, voire négatives. Dans les grandes métropoles, cette option se traduira automatiquement par des pertes, d’autant que les promoteurs ne bénéficieront plus d’exonérations fiscales notamment pour l’IS, le droit d’enregistrement, de la conservation foncière ou des taxes communales ». 

Article en partenariat avec Welearn 

Mardi 8 Novembre 2022


Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.