lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Les célèbres lettres "Hollywood" vont être rénovées


Après un nettoyage effectué au jet sous pression, les lettres, d'une hauteur de 14 mètres, seront repeintes.



Un ravalement de façade

A Hollywood, il n’y a pas que les vedettes qui se font faire des liftings... le très célèbre écriteau monumental formé des lettres capitales du nom de ce quartier de Los Angeles va bénéficier d’un ravalement de façade.
 
Le fameux panneau, érigé en 1923 et surplombant la capitale mondiale des studios de cinéma, va donc se refaire une beauté avant de célébrer son centenaire l'an prochain.
 
Les travaux débuteront lundi et doivent durer environ huit semaines, a annoncé le Hollywood Sign Trust, l'organisme chargé de la protection du site.
 
Après un nettoyage effectué au jet sous pression, les lettres, d'une hauteur de 14 mètres, seront repeintes. Une quantité totale de 1.500 litres d'apprêt et de peinture blanche a été prévue.
 
"Ce panneau fait la fierté de Los Angeles et nous sommes impatients que cette rénovation puisse être vue par les fans du monde entier, à l'occasion de ce centenaire très spécial", a commenté Jeff Zarrinnam, le président du Hollywood Sign Trust.

Plusieurs détournements

Ces lettres ont été détournées à plusieurs reprises ces dernières années. L’an passé, six personnes avaient été interpellées pour avoir détourné l’emblématique panneau en remplaçant le « W » et le « D » avec des « B ». C’est le mot « sein » qui avaint ainsi surplombé momentanément Los Angeles : le mot formé étant « Hollyboob » (« Boob » signifie « sein » en anglais).
 
Selon NBC Los Angeles, il s’agissait de l’œuvre de militants qui voulaient sensibiliser sur le cancer du sein. Ils avaient utilisé d’épaisses bâches de protection imperméables pour créer de nouvelles lettres.
 
En 2017, les mythiques neuf lettres géantes blanches avaient cette fois été détournées par des plaisantins voulant fêter la légalisation du cannabis à usage récréatif en Californie, on pouvait ainsi lire «HOLLYWeeD». L’auteur de cette parodie, Zachary Cole Fernandez, un artiste de 30 ans, s’était volontairement rendu aux autorités, son avocat à ses côtés.

L'odj avec Rtn
Mardi 20 Septembre 2022


L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse