Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Oui monsieur le ministre de la santé publique




A lire ou à écouter en podcast :

Oui monsieur le ministre de la santé publique
oui_monsieur_le_ministre_de_la_santE_publique.mp3 mp3  (2.26 Mo)

Qui a marginalisé les médecins libéraux dans le traitement de la crise sanitaire ?

Qui n’a pas jugé utile de mobiliser les étudiants en Médecine dans la lutte contre le Covid-19, et les prive de stages, là où les européens les reçoivent à bras ouverts ?

 

Qui continue à barrer l’accès aux facultés de Médecine aux bacheliers, comme si on avait besoin d’être des bêtes à concours pour devenir bon médecin ?
 

Il y a quelques années, une femme médecin marocaine, et une franco-algérienne directrice d’hôpitaux français, obtenaient de Mme Chirac, le financement d’écoles de la croix rouge au Maroc, ainsi que l’envoie d’enseignants français à la retraite, pour former gratuitement des infirmiers.
 

Le Maroc ne devait fournir qu’un terrain à Casablanca pour la construction de la première école. Mme Chirac écrivit au Pr Harouchi, alors ministre de la SP, pour lui exposer le projet.


Lequel ministre de la SP prit sa belle plume pour lui répondre que le Maroc disposait de ce qu’il fallait en matière d’école d’infirmières.

  • Que craignait-il à former gratuitement un grand nombre d’infirmier(e)s ?
  • l’émigration en France ? on la vivait déjà !
  • le prosélytisme de la croix ?!

 

Auparavant, toujours la même marocaine, alors professeur en médecine obtenait de l’OMS le financement d’un grand Hub de toxicologie africaine à Casablanca, réunissant tous les pays africains aux centres de toxicologie euro-américains.


Et bien que le Ministre de la SP ait signé le projet dans un premier temps, la rivalité entre enseignants de Rabat et ceux de Casablanca faisait capoter définitivement le projet, en exigeant, via une personnalité influente , que le projet soit réalisé à Rabat, avec une « paillasse » à Casablanca, poussant ainsi la conceptrice du projet et l’OMS à son abandon.


Que de projets et rendez-vous manqués par le MSP !


Aujourd’hui tous les étudiants en Médecine sont des candidats au départ pour terminer leurs études ailleurs, où de nombreux pays leur ouvre toutes les portes.


Que fait-on pour les retenir ?


Est-ce là la bonne gouvernance dont vous parlez, Monsieur le Ministre ?

 

Pr Aziza Benkirane




Jeudi 5 Novembre 2020

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.