Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Produits alimentaires : Net renchérissement des cours mondiaux


Les prix mondiaux des produits alimentaires ont rebondi, de manière significative, en août, après deux mois consécutifs de baisse. Cet énoncé émane de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui impute ce rebond à un net renchérissement des cours internationaux du sucre, du blé et des huiles végétales.



Pour étayer ces propos, cette institution onusienne se réfère à son indice qui mesure la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base. Et précise, à cet effet, que l’Indice FAO des prix des céréales a affiché une valeur moyenne de 129,8 points en août, soit 4,3 points (3,4 pour-cent) de plus qu’au mois de juillet et un niveau supérieur de 30,8 points (31,1 pour-cent) à celui d’août 2020.
Et ce, suite à « la baisse des prévisions concernant les récoltes dans plusieurs des principaux pays exportateurs. Ce qui a fait grimper les prix mondiaux du blé de 11,1 points (8,8 pour-cent) par rapport au mois dernier, lesquels sont en progression de 41,5 points (43,5 pour-cent) par rapport à leur niveau enregistré un an auparavant ».
 
Et ce, au moment où l’Indice FAO des prix des huiles végétales s'est établi en moyenne à 165,7 points en août, soit un rebond de 10,3 points (6,7 pour-cent) par rapport au niveau enregistré en juillet, qui était le plus bas depuis cinq mois.
Cette reprise « est principalement imputable à la hausse des prix de l’huile de palme, de l’huile de colza et de l’huile de tournesol ».
 
Parallèlement, l’Indice FAO des prix du sucre a affiché une valeur moyenne de 120,1 points en août, en hausse de 10,5 points (9,6 pour-cent) par rapport à juillet.
« Il s’agit de la cinquième augmentation mensuelle consécutive de l’Indice et de son niveau le plus haut depuis février 2017.
Cette flambée des cours internationaux du sucre fait suite à des craintes au sujet des dégâts du gel sur les cultures au Brésil, le premier exportateur mondial de sucre, à quoi s’ajoutent les effets négatifs d’un temps sec qui persiste ».  


Lundi 13 Septembre 2021


Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.