Menu

Ramadan 1 : Du fondement du jeûne


En me permettant, pendant ce mois sacré, d’aborder quelques sujets religieux , je dois signaler que je suis loin de prétendre à un savoir approfondi en la matière. Je ne suis qu’un simple croyant en quête de vérités en ces temps troubles.



A lire ou à écouter en podcast:

ramadan_1_du_fondement_du_jeune.mp3 Ramadan 1 Du fondement du jeûne.mp3  (3.34 Mo)

"Oh vous les croyants ! Le jeûne vous a été prescrit, comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés.
Puissiez-vous craindre Dieu."

                                     ( Coran,2 - La Vache - 183 )
 
 
« Le mois de Ramadan durant lequel le Coran a été révélé comme une voie droite pour le genre humain et une preuve explicite pour la bonne guidance et discernement . Celui qui parmi vous est présent en ce mois, qu’il le jeûne »
 
                                      (Coran, 2 - La Vache - 185)

Par Dr Samir Belahsen

En Islam, jeûner c’est renoncer, par piété, au boire, au manger et aux relations sexuelles , c’est à dire aux besoins physiologiques dans la quête d’une élévation spirituelle.

Le jeûne prescrit au Ramadan, neuvième mois du calendrier et mois de la révélation du saint Coran, est une proclamation de l’aspect spirituel sacré de cette obligation et une adhésion au message Divin qu’est le Coran.
 
Dieu n’a-t-il pas dit à son prophète que «  Toute action du fils d'Adam est pour lui sauf le jeûne, car il est à moi, et c’est moi qui  le récompense ».
 
Réalisant la piété de Dieu dans les âmes, le jeune empêche de tomber dans les interdits et crée une barrière protectrice pour lui de poursuivre les péchés et les maux.
 
La piété qu'accomplit le jeûne conduit l'âme à adhérer à ce que Dieu Tout-Puissant a commandé, et à éviter ce qu'Il l'a interdit, par amour de Dieu.

La piété n’est pas le résultat de la crainte, la piété est d’abord le résultat de l’élévation spirituelle qui signifie amour de Dieu et par-delà amour de ses créatures.  
 
L’imam Al-Ghazali dit à ce sujet : « Aimer Dieu est l’ultime but des stations spirituelles et le plus haut sommet des rangs de noblesse. Il n’est de station au-delà de celle de l’amour qui n’en soit un fruit et un corollaire ».

La répétition du jeûne année après année renouvelle la foi et la rend plus ferme et plus stable, tout comme le jeûne magnifie l'observance de Dieu dans l'âme humaine.
 
Je n’adhère pas beaucoup à l’idée que la personne qui jeûne ressent les besoins des pauvres et des nécessiteux, et  devient plus généreux. A mon sens c’est l’élévation spirituelle qui pourrait être source de générosité et de bienfaisance, et non la faim et la soif.

Bien entendu, le jeûne a beaucoup d’effets bénéfiques que la modernité « laïque » finit par reconnaître 14 siècles après. Plusieurs formes de jeûne se succèdent comme modes : l’hydrique, l’intermittent, le sec.. 

Tous ceux qui pratiquent le jeûne islamique en évitant les abus et excès coutumiers s’en aperçoivent.
Les Chhiwates devraient être consommés avec modération.
 
Le jeûne devrait rester une adoration de Dieu ainsi qu'Il l'a dit : « Mon Serviteur ne s’approche de Moi par rien que J'aime plus que les actes que Je lui ai prescrits…» (Hadith qudsi rapporté par Al-Boukhari).
 
S’approcher de Dieu par les actes prescrits devrait à mon sens commencer par nous aimer les uns les autres et donc accepter et œuvrer pour l’égalité, la justice et le droit à la dignité de tous .
Le mois du Ramadan serait  l’occasion de s’approcher de Dieu en jeunant, en priant et aussi en pensant à toutes les injustices que connaît notre monde mais en commençant par celles que l’on commet nous-même.  
 
Bon Ramadan.

Par Dr Samir Belahsen
 





Rédigé par le Mardi 13 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Mai 2021 - 08:28 Le GINI et l’alliance PJD -RNI



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site