Menu

Slam intitulé victimes de guerre




Un drame
Plus de plantes, plus de grains de sésames
Fichiers sans valeur, on dirait un spam
Plus de puissance, plus de RAM
Une douceur au début devenant une lame
On la ressemblait souvent à l’hypocrisie d’une femme
Esprit vide, plus de fantasmes
Plus de sens à cette vie, vidant l’âme
Veuve, mariée, célibataire
La même condition, le même caractère
Vous tous, sans différances, sans repère
Autrefois, mon père, ma mère, mes frères
On se réunissait tous selon des critères
Peut être qu’ils se moquaient de moi, ou qu’ils avaient l’air
Petit à petit, je sentais du verre par terre
Un petit bout me sauva et surtout grâce à mes prières
Une odeur de sang, de guerre
Arrachant toutes ses vies, une vipère

Ne laissant guerre la moindre trace humaine qu’on espère
Maintenant, solitaire
Cherchant en vain mes êtres chers
Ils sont tous morts, j’ai plus rien à faire
Pourquoi ce silence, pourquoi se taire
On était victimes de société sans retour en arrière
Je suis là devant toi terreur
J’ai plus de pitié, j’ai plus peur
Je suis fort pondérée, j’ai un cœur de pierres
Vous allez sentir c’est quoi l’horreur
Vous, chers tueurs
Vous allez gouter la vengeance des fières
Et vous allez la voir de toutes les couleurs
Voilà, ce sont mes derniers vers
C’est de votre sort que je vous parle ; c’est de l’enfer


Par Tadghouti ikrame







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 25 Février 2021 - 09:58 L'homme Avatar

Mercredi 24 Février 2021 - 15:59 Le Maroc avance-t-il à deux vitesses ?




Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté