Menu

Un modèle pour développer le football et les sports collectifs .


Il y a un besoin urgent à adopter un modèle pour développer le football , sport le plus populaire , ainsi que toutes les disciplines ayant rapport avec les sports collectifs qui sont carrément en faillite dans notre pays



 Il s'agit là d'une niche de développement qui relève de plusieurs dimensions et implique des enjeux majeurs.
Comment faire alors pour mettre sur les rails une stratégie efficiente de développement des sports collectifs , car il faut bien admettre que ce n'est absolument pas le cas actuellement. 
Non seulement les Sports ne sont généralement pas une priorité pour les pouvoirs publics et pour les gouvernements qui se suivent et se ressemblent , mais on peut aller jusqu'à se demander à quoi sert concrètement le ministère de la Jeunesse et des Sports !? 
Même si l'état a fait énormément pour doter le pays d'infrastructures sportives de standing international , et même si la Fédération a imposé à chaque club des cahiers de charges dont la nécessité de se constituer en Société sportive ,  d'avoir un centre de formation digne de ce nom , une équipe féminine et une équipe espoirs ainsi que toutes catégories inférieures, il faut reconnaître que nos clubs ont du mal à se trouver une dynamique qui les tirerait vers le haut . 
Dans les faits , nos clubs vivent sous perfusion puisque leurs budgets dépendent essentiellement des droits de retransmission de télévision, des subventions de la fédération et celles des conseils de Ville et de région. Hors de cela , apparemment ,point de salut ! 
Concernant les Centres de formation , un problème majeur se pose pour des équipes comme l'ASFAR et le Raja , pour ne citer que ces deux là , avec l'exode massif de leurs pépites détournés vers des pays comme le Qatar ! 
C'est bien la peine de construire des Centres de formation si tous les efforts doivent s'évaporer dans la nature . Et puis , quelle est la qualité de la formation offerte car trop souvent on offre les postes de formateurs  aux anciens joueurs pour leur garantir un emploi et leur rendre service !?
Mais là aussi, la fédération organise régulièrement des stages de perfectionnement, reconnus par la FiFA et la CAF  avec licences à l'appui. 
Mais là franchement , vu les dégâts considérables de la pandémie sur l'économie du pays et la compétition qui se joue à huis clos , privant les clubs des recettes du public , ces derniers auront du mal à ne pas être lourdement déficitaires. Et pourtant , la majorité sont pris dans la fièvre de l'achat des joueurs et pris en otage par la logique infernale imposée par des intermédiaires et agents de joueurs . 
 

Un modèle pour développer le football et les sports collectifs .
Le modèle français , une bonne solution !?
 
Dans notre pays on aura tout essayé du parrainage au professionnalisme par décret et improvisations tous azimuts , mais jamais on a décidé d'adopter un modèle comme ceux mis en place dans les pays les plus avancés qui ont certes plus de moyens et d'ambitions ! 
Pour ne prendre que le cas du modèle français , en Allemagne et en Espagne c'est la même chose, il y a des centres de formations de très grand standing et en parallèle , des instituts pour la formule sports- études  et des Universités pour former des cadres dans plusieurs disciplines pour alimenter les clubs et autres centres de formations en profils pointus et compétents , en France comme à l'étranger. 
Mais derrière, il y a d'abord une école publique performante et un système éducatif de qualité. Il y a moyen et opportunité de s'inspirer du modèle français car il n'y a qu'à voir comment les français ont été Champions du monde en football et champions d'Europe en BasketBall , HandBall et VolleyBall.  Les Espagnols l'ont également été dans toutes ces disciplines et les Allemands tout le monde connaît leur glorieux palmarès.
 
 
L'exemple belge ou l'école Carioca ?
 
En Belgique , l'école publique et les Centres de formation sont de standing international mais au Plat pays ,  on est allés plus loin encore. 
En effet, la direction technique de la fédération Belge de football avait distribué aux responsables  techniques de la formation auprès des clubs au début des années 2000 un petit guide très précis qui explique comment l'équipe de Belgique devrait jouer à l'avenir , et quels sont les profils de joueurs voulus et sur quels critères les former . 
Résultat: depuis quelques années , l'équipe de Belgique est certainement l'une des plus fortes au monde et c'est surtout celle que tous les entraîneurs préfèrent éviter vu la qualité incroyable de ses joueurs. 
En un mot, rien n'est laissé au hasard et la rigueur scientifique demeure la méthode la plus professionnelle .
Il y a également l'école Carioca avec ce qui se passe au Brésil .
Là bas , on a élargi le cercle de la pratique du football au plus grand nombre avec des terrains partout et des championnats à tous les niveaux et tous les étages de la société . Vous trouverez effectivement au Brésil des compétitions dans toutes les plages avec le Beach soccer, et Beach-volley  , et des championnats de Futssal dans toutes les salles couvertes dans toutes les villes du pays. Et bien entendu, différents championnats de football tout court .
Résultat, le Brésil est le pays qui compte le plus de joueurs licenciés aux clubs et à ce jour , le pays de Pelé compte toujours cinq coupes du monde .
 

La faillite des sports collectifs au Maroc .
 
Dans notre pays , ce sont soit les parents qui poussent leurs enfants dans une discipline sportive et qui supportent financièrement cet effort, c'est le cas pour le Tennis , la Natation , ou l'équitation , des sports pour riches ..
Sinon, dans les autres disciplines pour enfants défavorisés on laisse à Dame nature le loisir de faire éclore des talents innés : cela a toujours été le cas en Athlétisme et football , Alors , entre hasard , improvisations , à peu près et manque de vision claire et cohérente,  on est carrément en train de jouer au Loto , avec bien entendu une probabilité très improbable de gagner !
La faillite des sports collectifs au Maroc n'est pas seulement due à une crise économique mais est surtout une faillite humaine car malheureusement , il s'est avéré que tous les clubs et toutes les fédérations ne sont pas toujours des associations de bienfaiteurs .
De plus , il y a une faillite culturelle et sociétale car que penser de ces clubs qui vivent aux frais du contribuable et qui n'ont aucune stratégie pour faire rentrer des recettes dans les caisses ?
Voilà pour terminer, ce ne sont pas les modèles qui manquent où les visions qui font défaut , mais il faudra imaginer des plans pour faire du sport une aubaine pour le développement humain à condition que le secteur puisse générer une croissance économique  et déclencher une dynamique citoyenne et culturelle. Et puis, il y a là un gisement à exploiter pour créer des dizaines de milliers d'emplois !
Et il revient à l'Etat de trouver les moyens et de réunir la volonté politique , car si on ne construit pas une économie solidaire avec une société en ruines, on ne pourra pas laisser des centaines de milliers de jeunes sans activités sportives, artistiques et culturelles , en proie à l'oisiveté et l'exclusion. 
Alors , trêve de discours creux et de feuilles de routes qui ne tiennent absolument aucune route puisqu'elles ne mènent absolument nulle part et veuillez bien revoir votre copie messieurs dames les décideurs ! 





Rédigé par le Samedi 12 Décembre 2020
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté