Menu

50 personnes rejoignent Sebta à la nage




Plus d’une cinquante de jeunes marocains ont réussi à contourner les brise-lames de la zone frontalière de Ceuta ce dimanche, selon des sources de la Garde civile citées par Ceutaldia. Il ne s’agit que de ceux ayant atteint leur objectif parmi quelques 70 personnes qui se sont jetées à l’eau dans la ville voisine de Fnideq.

Par ailleurs, plusieurs embarcations en direction de la péninsule ont été observées, atteignant un pic ce week-end. Ces mouvements se sont multipliés depuis Fnideq avec la fermeture des frontières économiques avec Ceuta, selon le média espagnol.

Cette «fuite» des jeunes s’accompagne de protestations appelant les autorités locales marocaines à trouver une solution urgente pour les sans-emploi, surtout que la grande partie des activités économiques à Fnideq a longtemps reposé sur la contrebande. Jeudi dernier, plus de 300 personnes ont manifesté une nouvelle fois.
Selon Yabiladi

 





Rédigé par le Lundi 26 Avril 2021
Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , ancienne lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 20:31 Bientôt un Technopark à Fès



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site