Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Alitalia après 74 ans d’activité jette l'éponge


Alitalia, 74 ans d’activité, un logo vert et rouge sur fond blanc comme le drapeau national, et une histoire qui se confond avec celle de l’Italie contemporaine.
Symbole de la réussite industrielle du pays après la Seconde Guerre mondiale, elle est devenue la septième compagnie au monde dans les années 1970. Puis, c’est le déclin économique… Le fleuron national italien n’a pas su se renouveler et prendre le virage du long-courrier notamment, se laissant rogner des marges par les compagnies européennes à bas coûts.



Treize milliards d’euros déboursés pour rien

Pour sauver le groupe endetté, l’État a déboursé, en 20 ans, plus de 13 milliards d’euros via des recapitalisations ou des garanties de prêts. Mais à la fin, c’est plus de 11 milliards d’euros de dettes que le groupe cumule. Il est mis sous tutelle publique en 2018 pour lui éviter la faillite et trouver un repreneur, en vain.

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sonnent le glas d’Alitalia. Au terme de longues négociations avec Bruxelles, c’est ITA qui lui succède. La petite société reprend seulement un tiers de la flotte et 3 000 employés d’Alitalia sur 10 000 cette année.
Mais le personnel de la compagnie historique doute que la nouvelle entité soit assez viable pour embaucher 5 750 en plus en 2022 comme cela a été annoncé.

Source: RFI

Samedi 16 Octobre 2021


Brèves Breaking news



Magazine créé avec Madmagz.