Menu

Antenne de la clinique juridique de Rabat, implantée à la Cité des Alizés


De l’académique à la pratique, en passant par le social

La clinique de Droit de la faculté des sciences juridiques économiques et sociales de Rabat Agdal transfère ses compétences à la ville d’Essaouira, à travers une antenne, mise à la disposition des citoyens à Dar Souiri.



A lire ou à écouter en podcast :

antenne_de_la_clinique_juridique_de_rabat,_implantee_a_la_cite_des_alizes.mp3 Antenne de la clinique juridique de Rabat, implantée à la Cité des Alizés.mp3  (2.96 Mo)

L’Université Mohamed V de Rabat a, à son actif, plusieurs partenariats académiques nationaux et internationaux. L’implantation de cette antenne ou assistance juridique gratuite, un engagement citoyen, est le fruit d’un accord avec l’association Essaouira Mogador, fondée à l'initiative de M. André Azoulay, Conseiller de sa Majesté Mohammed VI.
 
La clinique de Droit de la FSJES-Agdal de  Rabat, créée en 2015, a formé une dizaine de promotions et assisté la mise en place de cliniques telles que celles de Tunisie (Tunis Al Manar), d’Algérie (Oran 2), du Mali  (Bamako) et du Sénégal (Anta Diop-Dakar).  
 
De la théorie vers la pratique
 
La clinique juridique ou enseignement clinique du droit, constitue pour les étudiants du Master, le passage de la théorie vers la pratique, à travers des travaux juridiques orientés, d’intérêt général. La clinique ayant avant tout des vocations pédagogique et sociale.
 
Les étudiants en Master, accompagnés de leurs professeurs, recevront les citoyens, à raison d’une journée par mois, dans le local de l’association à  Essaouira. Ils feront l’écoute et la prise en charge de leurs dossiers. C’est en quelque sorte similaire aux stages cliniques pour étudiants en médecine.

Cette action est à double tranchant, l’étudiant complète sa formation avec des cas de terrain et le citoyen aura droit à une expertise juridique dans la gratuité.
 


Développer les Soft Skils chez les étudiants

Pr Ilham hamdai de l'Université Med V de Rabat, Coordinatrice du Master "Droit des échanges euro méditerranéens" et responsable de la clinique du droit de Rabat a déclaré que le lancement, par le Président fondateur de l'association Essaouira Mogador, le Conseiller de sa Majesté, M. André Azoulay rentre dans le cadre de la Summer School.
C’est un événement annuel primordial du Master de Droit des Echanges Euro-Méditerranéens, un  projet qui marque le parcours de promotions de lauréats puisqu’il est déjà  à la 5e promotion.

Cette initiative pédagogique et sociale est très intéressante pour les étudiants des facultés de droit qui reçoivent surtout un enseignement théorique. Une fois qu’ils intègrent le monde du travail, ils sont confrontés à la réalité, parfois handicapante dans leur parcours post-académique.

La formation/ emploi leur permet de combler les lacunes de l’apprentissage théorique, compétence connue dans le monde anglophone par l’expression Soft Skils. Il s’agit d’acquérir la prise de parole, l’écoute active, la technique d’entretiens…, mais aussi de remplir le devoir civique, en rendant service aux concitoyens en quête d’information et d’orientation juridique.
 
Bouteina BENNANI








Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté