Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Après «La pétition pour la vie», « La pétition pour la mort»




A lire ou à écouter en podcast :

Après «La pétition pour la vie», « La pétition pour la mort»
5f68699c68e6c9_88582587.mp3 mp3  (543.47 Ko)

Au lendemain du crime sexuel abject qui a coûté la vie au jeune Adnane Bouchouf à Tanger, un nombre impressionnant de pétitions a surgi sur le net. Lancée sur Facebook, l’une de ces pétitions a atteint en l’espace de trois jours le nombre record de 400.000 pétitionnaires, tandis que beaucoup d’autres, lancées sur diverses plates-formes virtuelles, oscillent entre 20 et 30.000 signataires au bas mot. 

Cet engouement massif pour la peine capitale s’explique certainement par des considérations émotionnelles liées au contexte dans lequel ces pétitions ont été lancées. Et on imagine que sorties de ce contexte particulier, ces pétitions n’auraient pas pu atteindre un tel niveau d’adhésion.

L’autre question, c’est de savoir si ces «pétitions pour la mort» dont, à notre connaissance, aucune n’a pour le moment emprunté le chemin institutionnel ouvert par la Constitution de 2011 sur la participation citoyenne, aboutiront à la proposition d’une loi ou d’une nouvelle disposition légale instituant l’effectivité de la peine de mort au Maroc. Exactement comme on l’a vu récemment avec la «pétition pour la vie» appelant à la généralisation de l’accès aux soins contre le cancer qui avait été soumise, après avis favorable du gouvernement, à la commission parlementaire des pétitions.

Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mardi 15 Septembre 2020 sur www.lopinion.ma  




Lundi 21 Septembre 2020


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2022 - 13:17 Les colleuses

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.