Menu

Arrestation du chauffard qui a tué le père de la rappeuse Nicki Minaj




Article à écouter en podcast

arrestation_du_chauffard_qui_a_tue_le_pere_de_la_rappeuse_nicki_minaj.mp3 Drame pour Nicki Minaj  (1.18 Mo)

C’est la fin de cavale pour l’homme qui a assassiné le père de Nicki Minaj. Il s’appelle Charles Polevich, il a 70 ans. Il a été arrêté et inculpé pour avoir "quitté les lieux d’un accident ayant provoqué un mort et falsifié des preuves", c’est ce qu’a annoncé la police de New York.

Alors qu’il conduisait, l’auteur du crime a renversé le père de la rappeuse et a aussitôt pris la fuite. Ca s’est passé dans une rue à Mineola, sur l’île de Long Island. Le père de la célèbre chanteuse, Robert Maraj, a été transporté à l’hôpital. Il y décède le lendemain, à l’âge de 64 ans.

Interrogé par CNN, le lieutenant en charge de l’affaire, Stephen Fitzpatrick, affirme que Charles Polevich "est absolument conscient de ce qui s’est passé. Il est descendu de la voiture, il est allé regarder la victime et il a pris en pleine conscience la décision de partir. Au lieu d’appeler une ambulance pour cet homme, il est rentré chez lui et a caché son véhicule." C’est grâce aux caméras de surveillance que la police a pu le retrouver.

Charles Polevich a décidé de plaider non coupable. Il a été libéré après le règlement d'une caution de 250.000 dollars, c’est ce qu’a rapporté son avocat. Selon les enquêteurs, il a décrit le drame comme un "tragique accident" et exprimé son soutien à la famille du défunt. Le septuagénaire n’a aucun antécédent judiciaire. Il a affirmé par ailleurs qu’il n’était pas en état d’ébriété au moment des faits.

De son côté, Nicki Minaj, qui est d’habitude très présente sur les réseaux sociaux, n’a toujours pas réagi à ce drame. Née à Trinidad-et-Tobago, la célébrité de 38 ans a été élevée dans le quartier de Queens, près de l’endroit ou le drame à eu lieu.





Rédigé par le Vendredi 19 Février 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté