Menu

Banque mondiale : Le Maroc plus impacté par la crise que les pays de la région Mena




Article à écouter en podcast

banque_mondiale__le_maroc_plus_impacte_par_la_crise_que_les_pays_de_la_region_mena.mp3 Podcast  (785.79 Ko)

Les équipes de la Banque mondiale ont présenté les résultats du rapport de suivi de la situation économique du Maroc.

Selon ce rapport semestriel, l’économie marocaine a connu la contraction la plus forte dans la région Mena. Avec une récession de 6,3%, le Maroc ressort comme le pays le plus impacté sur le plan de la croissance. La moyenne de la région Mena se situant autour de -5%.

Selon Javier Diaz Cassou, économiste principal pour le Maroc, cet écart s’explique par les restrictions imposées au début de la pandémie. Les restrictions décidées dans le Royaume ont été plus strictes que dans les pays voisins, et plus contraignantes que dans les pays européens, même les plus touchés, comme l’Espagne ou l’Italie.

Selon M. Cassou, l’écart s’explique également par la forte dépendance de l’économie marocaine aux chaînes mondiales de valeur ainsi que le poids du secteur du tourisme dans l’économie du Royaume.

A cause du confinement dur décidé dans le pays, l’économie s’est contractée de près de 15%. Ce serait « la contraction la plus forte jamais enregistrée au Maroc ».








Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté