Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Budget économique exploratoire : Tendance haussière de l’endettement du Trésor

Taux de la dette publique globale : 93,9 % du PIB en 2022 et 92,7% attendu en 2021


Le Haut Commissariat au Plan vient de rendre public le budget économique exploratoire 2022.
Un budget qui, en plus d’une certaine révision de la croissance économique nationale au titre de l’exercice 2021, traite des perspectives pour l’année 2022 dont les prévisions sont basées sur l’hypothèse d’une production céréalière moyenne durant la campagne agricole 2021/2022 et la reconduction, durant l’année 2022, de la politique budgétaire mise en vigueur en 2021, en matière de politiques publiques pour la relance de l’activité économique.



break_time500msbudget_ec1626734824.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (1021.5 Ko)

Ces prévisions sont, également, sous-tendues par un certain nombre d'hypothèses qui tiennent compte de l'évolution des facteurs exogènes régissant l'économie marocaine tant sur le plan national qu'international.

Et c’est d’ailleurs ce qui fait que, partant du raffermissement de l’activité économique mondiale, le HCP anticipe un accroissement de la demande adressée au Maroc de 9,3 % et 6,7 % respectivement en 2021 et 2022, après une chute de 9,2 % enregistrée en 2020.

Un rebond de 5,8 % en 2021

L’activité économique nationale devrait enregistrer en 2021 un rebond après la profonde récession de 2020.

A ce titre, le HCP avance un chiffre : la croissance économique nationale devrait connaître un rebond de 5,8 % en 2021 au lieu de la récession de 6,3 % enregistrée une année auparavant. Et ce, suite à l’évolution probable d’un certain nombre d’indicateurs dont une augmentation de 5,6 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions, une production céréalière estimée à 98 millions de quintaux en hausse de 206 % par rapport à la campagne précédente et une croissance des activités non-agricoles qui, sous l’effet de base, devraient, afficher une croissance positive de l’ordre de 4,1 % contre une baisse de 6 % enregistrée en 2020.


Le déficit devrait rester à un niveau élevé

En termes de déficit budgétaire, le HCP indique que malgré une légère atténuation comparée à l’historique dégradation de 2020, le déficit devrait rester à un niveau élevé qui rend le retour à la situation d’avant la crise, un objectif difficile à atteindre. Et ce, au moment où l’Etat mène une politique de relance, visant le soutien des secteurs productifs et la réduction des disparités sociales.



Tendance haussière de l’endettement

Ce qui renforcerait la tendance haussière de l’endettement et, plus précisément, de la dette publique qui, selon le HCP, serait couverte en 2021 principalement par le recours au marché domestique et dans une moindre mesure parla mobilisation des financements extérieurs.


Dans ces conditions, le HCP dégage deux grandes tendances : l’encours de la dette du Trésor continuerait d’augmenter pour frôler le seuil de 77,3 % du PIB en 2021 après 76,4 % en 2020 et le ratio de la dette publique globale devrait s’accentuer pour passer de 92,5 % du PIB en 2020 à 92,7 % en 2021.


Un taux de croissance de 2,9% en 2022

Au titre de l'exercice 2022, le HCP évoque une poursuite de rétablissement de l’économie nationale dans la mesure où le Produit Intérieur Brut devrait enregistrer un taux de croissance de l’ordre de 2,9 % sur fond d’une poursuite de la tendance haussière du taux d’endettement du Trésor passant de 76,4 % du PIB en 2020, à 77,3 % en 2021 puis à 79 % en 2022.


Tenant compte de la dette extérieure garantie, qui, selon le département de M. Lahlimi, devrait se limiter à 14,9 % du PIB en 2022, la dette publique globale serait portée à hauteur de 93,9 % du PIB au lieu de 92,7 % attendu en 2021.

Toutefois, met en garde le HCP, ces perspectives devraient rester entourées de fortes incertitudes liées principalement à l’évolution de la situation épidémiologique et à l’aboutissement du processus de vaccination aux niveaux national et international.






Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 19 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Décembre 2021 - 13:43 Coupe arabe : Maroc - Algérie , c'est que du foot ..

Mardi 7 Décembre 2021 - 14:16 La France en 2022 : Ben , voyons !

L'ODJ Room | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Web Vidéo | Digital & Tech | Juke-Box | Magazine