Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Campagne agricole : De bons signes en perspective


A en juger par les indicateurs jusqu’ici disponibles, l’actuelle campagne agricole s’annonce prometteuse, aidée en cela par le cumul des précipitations pluviométriques et le niveau des réserves en eau.



A lire ou à écouter en podcast :

break_time500mscampagne_1615469593.mp3 Campagne agricole : De bons signes en perspective  (595.5 Ko)

Inédite, la crise sanitaire et économique actuelle s’est soldée au titre de l’exercice 2020 par une forte contraction de l’économie mondiale qui, suite à de vastes campagnes de vaccination et mesures de relance monétaire et budgétaire de grande envergure, espère se rétablir en 2021.
Connectée à son environnement proche et lointain, l’économie marocaine a fortement pâti des retombées négatives de cette crise qui s’est amplifiée aussi, en interne, par deux années de suite de sécheresse. Du coup, le Royaume enregistre pour la première fois, depuis l’année 1997, une forte récession en 2020. 
En termes de perspectives, l’économie nationale espère elle aussi, tirer profit d’un éventuel retour de confiance et compte énormément, à cet effet sur la mise en marche de son plan de relance confortée en cela par les premiers signes d’une campagne agricole qui, jusqu’ici, s’annonce prometteuse.

Des conditions climatiques favorables

Favorables, les conditions climatiques relancent l’évolution de l’actuelle campagne.
Les pluies abondantes qui se sont abattues sur l’ensemble du Royaume ont complètement absorbé le déficit pluviométrique observé jusqu’à fin décembre 2020.
Déjà, au 31 janvier 2021, le cumul pluviométrique au niveau national s’est situé à 189,5 mm, en augmentation de 26,1 % par rapport à la campagne précédente et de 18,8 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
Ce cumul s’est aussi traduit par une amélioration du couvert végétal. En témoignent, à cet effet, les dernières données publiées par le Centre Royal de Télédétection Spatiale qui, au terme du mois de décembre 2020, font état d’ une situation bonne à moyenne du couvert végétal dans la majorité des régions du Royaume.


Amélioration des réserves en eau

A en juger par la situation journalière des principaux grands barrages du Royaume, telle que quantifiée par la Direction générale de l'Eau, les retenues des principaux barrages du Royaume ont atteint, au 10 mars 2021, plus de 8,171 milliards de mètres cube (m3), soit un taux de remplissage de 50,8 %, contre un cumul de 7,329 milliards m3 de réserves en eau et un taux de remplissage de 46,9 %, une année auparavant.
 





Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 10 Mars 2021