Menu

Cannabis : Les cultivateurs d’Al Hoceima et Chaouen créent une association




Article à écouter en podcast

cannabis,_les_cultivateurs_d_al_hoceima_et_chaouen_creent_une_association.mp3 Coordination des zones d’origine du cannabis  (983.08 Ko)

Les cultivateurs du cannabis d’Al Hoceima et de Chefchaouen viennent de créer la Coordination des zones d’origine du cannabis, une association pour accompagner la mise en œuvre de la nouvelle législation relative à la culture de cette plante.

Les habitants des zones historiquement connues pour la culture du chanvre indien à Al Hoceima et Chaouen, et plus particulièrement Bni Khaled, Ketama et Bni Seddath, ont pour mission principale de défendre les droits des petits cultivateurs, selon Al Ahdath Al Maghribia.

Ils revendiquent notamment la révision du casier judiciaire des personnes recherchées pour cette activité, la régularisation de la situation des terres consacrées à la culture du cannabis, aussi bien vis-à-vis des services des Eaux et forêts que pour ce qui est du statut des terres collectives.

Les fondateurs de cette coordination appellent également à la création de réserves naturelles dans ces zones, pour encourager l’activité touristique, l’implantation sur place des unités de traitement et de conditionnement du cannabis, ainsi que la mise à niveau des centres ruraux et la mise en place d’infrastructures nécessaires à leur développement.

L’association souhaite que le gouvernement élabore un ambitieux modèle local spécifique à ces régions, dans un cadre contractuel entre l’État et ces zones d’une durée de 10 ans. Cela devrait permettre une mise à niveau globale des différentes agglomérations rurales de ces zones avec, notamment, des centres de formation pour les jeunes et les agriculteurs.





Rédigé par le Mardi 27 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté