Menu

Casablanca sera bientôt surveillée par des caméras et des drones


Casablanca, qui est de plus en plus bardée de caméras fixes de vidéosurveillance, devrait encore se structurer d’une autre ingénierie. C'est au tour des drones et des caméras à reconnaissance faciale, de prendre le dessus.



A lire ou à écouter en podcast :

casablanca_sera_bientot_surveillee_par_des_cameras_et_des_drones.mp3 Casablanca sera bientôt surveillée par des caméras et des drones.mp3  (1.99 Mo)

Un projet d’un demi-milliard de dirhams est sur la table, dont la moitié serait déboursée par le ministère de l’Intérieur. A ce qu’il paraît, un appel d’offres (non public) aurait été lancé par Casa Transports en février dernier, pour une ouverture de plis prévue le 18 mai prochain et une désignation du prestataire un mois plus tard en juin.

L’objectif des caméras à reconnaissance faciale est d’aider à contrôler et limiter la délinquance, à identifier des recherchés, ou en cette crise sanitaire de pandémie Covid-19 de détecter les contrevenants ne respectant pas le port du masque ou autre mesure de distanciation sociale. Mais pas seulement, les bijoux technologiques seront dédiés à la sécurité des infrastructures routières, aux bâtiments.

Pour l’heure, Casablanca qui emboîte le pas à Marrakech devrait équiper 577 sites de caméras (1 à 4) et 200 carrefours et devrait utiliser 253 kilomètres de fibre optique et toute la structure ou l’infrastructure qu’entraînera la surveillance via l’intelligence artificielle.

Le réseau ira de Dar Bouazza à Bouskoura en passant par Mediouna jusqu’à Mohammedia et bien sûr occupera le centre historique. Il semblerait que rien n’échappera à ces yeux high-tech “new generation“ à venir, puisque la corniche, l’esplanade de la mosquée Hassan II, les lignes de Trams, les réseaux BHNS les tunnels de la capitale économique (La Résistance, les Almohades…), tous les coins et recoins des districts de la métropole seront couverts par ce système de surveillance des plus sophistiqués.

Ce nouvel outil de surveillance sera voué à remplir le vide laissé par les caméras de surveillance et l’humain qui ne peut être constamment opérationnel dans sa mission de contrôle. Casablanca sera plus sécurisée que jamais ! 


Hespress





Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 23 Avril 2021



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site