Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Conservation foncière vers le zéro papier

Quand on veut, on peut !


L’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) vient de franchir un nouveau pas décisif vers la digitalisation totale de ses services. L’Agence annonce en effet une véritable révolution dans ces process, avec l’entrée en vigueur du dépôt électronique des dossiers notariaux, à compter de ce mercredi 15 septembre.



Quand on veut, on peut !

Conservation foncière vers le zéro papier
De fait, à partir de cette date, le dépôt par les notaires de leurs dossiers transactionnels auprès d’une conservation foncière se fera uniquement par voie numérique, avec une signature électronique hautement sécurisée  de chaque document contenu dans le dossier.

Ainsi, souligne l’ANCFCC, chaque document contenu dans le dossier notarial numérique sera signé électroniquement et sera donc infalsifiable et inviolable. L’instauration du dépôt électronique des dossiers notariaux et la digitalisation des transactions relatives à ces dossiers, apportent une transparence rigoureuse dans la relation entre l’usager et la conservation foncière, explique l’Agence.

L’ANCFCC avait déjà engagé, début 2016, un vaste projet de transformation numérique, répondant à quatre objectifs fondamentaux: la sécurité des opérations et des données, la traçabilité des opérations, la fluidité des transactions, et enfin la facilitation de l’accès aux services pour le citoyen et l’usager professionnel.

Le dépôt des dossiers notariaux avec une signature électronique vient ainsi s’ajouter à une longue de liste de services déjà entièrement numérisés. C’est le cas du certificat de propriété numérique, utilisé par près de 2 millions de citoyens, chaque année, ou encore du service Mohafadati qui permet à tout propriétaire inscrit d’être alerté par SMS, de toute opération sur un titre foncier lui appartenant. Plus de 660.000 propriétaires au Maroc sont aujourd’hui déjà utilisateurs de ces services.

C’est également le cas du paiement électronique des droits de conservation foncière et des frais relatifs aux dossiers cadastraux, et de la consultation électronique des données juridiques et techniques par les notaires pour l’élaboration des dossiers transactionnels.

Citons enfin l’espace digital du cadastre à travers lequel les ingénieurs géomètres topographes du Maroc accèdent à une base de données techniques et à une plateforme transactionnelle numérique.

Grâce à cet espace, 35.000 dossiers cadastraux sont aujourd’hui traités chaque année en mode «zéro papier» par l’ANCFCC.
 
Source : ANCFCC

Mercredi 15 Septembre 2021




Lu 163 fois

Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site