Menu

Covid : Les variants portent désormais des noms grecs




Article à lire ou à écouter en podcast

les_variants_portent_desormais_des_noms_grecs.mp3 Noms - Variants  (2.27 Mo)

Anglais, sud-africain, brésilien, indien, bordelais, ou plus récemment vietnamien, les adjectifs pour qualifier les variants du nouveau coronavirus se multiplient. Mais ces noms sont « discriminatoires» et stigmatisent les pays où ces variants ont été découverts, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

C’est pour cette raison que l’OMS a décidé de donner à chacune de ces mutations une lettre de l’alphabet grec. L’instance basée à Genève a opté pour des noms «faciles à prononcer et à retenir» et qui ne font aucune référence à la ville ou au pays où ces variants ont été détectés.

Ainsi, le variant B.1.1.7, d’abord découvert au Royaume-Uni, a été baptisé « Alpha » et le B.1.351, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, devient « Beta ». Ceux identifiés au Brésil sont «Gamma» et «Zêta» au lieu de P.1 et P.2.

L’OMS a donné deux noms différents aux deux sous-lignées du variant B.1.617, qui a ravagé l’Inde et s’est étendu à des dizaines de pays: B.1.617.2 devient ainsi « Delta », et B.1.617.1 devient « Kappa ».

Les chercheurs avaient appelé à un autre système de dénomination pour les variants de coronavirus depuis un certain temps. Ils ont affirmé que les noms scientifiques sont difficiles à prononcer, ce qui a conduit beaucoup de personnes à appeler ces mutations par des noms géographiques tels que «le variant indien».

Les noms scientifiques ne seront pas supprimés pour autant, mais les nouvelles étiquettes grecques «aideront à la discussion publique», c’est ce qu’a tweeté Maria Van Kerkhove, responsable technique Covid-19 pour l’OMS.

La stigmatisation est devenue un réel problème, en particulier pour les personnes d’origine asiatiques vivant dans d’autres pays. Depuis le début de la pandémie, elles sont confrontées à une montée de peur et de haine. Aux Etats-Unis, les crimes anti-asiatiques ont augmenté de presque 150% en 2020, surtout à New York et à Los Angeles, selon un rapport cité par NBC News.





Mardi 1 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site