Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





Crise russo-ukrainienne : Quel impact sur le Maroc ?


Il semble que la crise russo-ukrainienne soit au bord de l'explosion, après que la possibilité d'une invasion de l'Ukraine par la Russie a doublé après que les États-Unis d'Amérique ont confirmé que cette situation, qui va vers l'escalade, aura des répercussions sur le Maroc, car il n'est pas isolé de la crise, surtout que les pourparlers franco-russes n'ont pas réussi à apaiser la situation.



Dans le même contexte, et dès l'apparition des signes de l'invasion, l'ambassade du Maroc en Ukraine a publié un communiqué informant les Marocains qui y résident, de la nécessité de partir pour leur propre sécurité, et a souligné l’urgence du report de tout voyage éventuel dans sa direction.

Selon le journal en ligne "Maroc 24", la crise russo-ukrainienne aura des répercussions importantes sur les pays d'Afrique du Nord, notamment le Maroc, car l'Ukraine et la Russie sont les deux principales sources d'approvisionnement du Maroc en blé. Ce sont d’ailleurs les plus grands pays sur lesquels le Maroc s'appuie dans ce sens.
 
Le Maroc sera contraint - pour s'approvisionner en blé - de rechercher une autre source sur le marché international. Il semble que la situation politique tendue entre l'Ukraine et la Russie porte en elle de nombreux scenarii pessimistes concernant l'économie mondiale et marocaine, et cela obligera le Maroc à se préparer aux pires scenarii, car le blé est l'une des matières premières que les Marocains considèrent indispensables.
 
D'autre part, les relations bilatérales entre le Maroc et l'Ukraine ont connu un développement important ces derniers temps, notamment après des discussions concernant l'achat d'un escadron de véhicules anti-mines "Varta" à la société "Ukrainian Amur", et la Site « Défense » spécialisé dans les industries de la défense, il a été signalé qu'une délégation des Forces armées royales a visité la société ukrainienne Amur, où une démonstration en direct a eu lieu pour montrer les capacités de combat des véhicules blindés.

Cependant, il semble que cette situation houleuse puisse conduire à la suspension de cet accord à ses débuts, et ainsi le Maroc perdra une source d'armes et d'équipements militaires. Ceci sans parler des exigences des alliances stratégiques du Royaume, compte tenu des positions des pays de l’OTAN à la tête desquels se trouvent les USA.
 
Si cette guerre en gestation éclate, il y a de fortes chances qu’elle ait des impacts politiques et économiques sensibles dans notre région d’Afrique du Nord. Reste à espérer que la diplomatie soit en mesure d’endiguer les risques globaux d’un conflit de cette envergure.





Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 14 Février 2022

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.