Menu

Des eurodéputés interpellent Josep Borrell sur la répression en Algérie




Article à écouter en podcast

des_eurodeputes_interpellent_josep_borrell_sur_la_repression_en_algerie.mp3 Lettre à Josep Borell - Répression massive en Algérie  (1.11 Mo)

Plusieurs eurodéputés de différentes tendances politiques ont interpellé le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, sur la répression continue en Algérie.

Une lettre lui a été adressée à l’initiative de l’eurodéputé hongrois Attila Ara-Kovacs. Les signataires y affirment que des rapports d’ONG internationales et algériennes font état d’une répression continue des militants pacifiques du Hirak, ainsi que de nombreux cas de tortures et d’abus contre les prisonniers d’opinion. Ces révélations ont suscité une indignation généralisée chez la population du pays.

Les eurodéputés ont rappelé le cas du jeune étudiant Walid Nekiche, victime de torture par les services de sécurité de l’État algérien durant sa détention provisoire. C’est une preuve tangible des violations des droits humains en Algérie.

Pour briser cette chaine de violences, ces crimes devront faire l’objet d’une enquête indépendante, comme l’éxige la récente résolution du Parlement européen «sur la détérioration de la situation des droits humains en Algérie», selon les eurodéputés.

Ils ont appelé le Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères à faire tout ce qui est en son pouvoir pour donner suite aux demandes du Parlement européen formulées dans cette résolution. Ils ont également appelé la Commission européenne et le Service d’Action extérieure de l’UE à faire pression sur les autorités algériennes pour mettre fin aux violations massives des droits de l’homme dans leur pays, pour respecter leurs engagements internationaux et les valeurs qui constituent la base du partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne.

Avec MAP

 
 
 
 
 
 
 



Lounja Bensmain


Rédigé par Lounja Bensmain le Lundi 1 Mars 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté