Menu

Élaboration de stratégies de recouvrement des coûts de l’eau pour le Maroc


Financé par l’UE, le projet de soutien à l’eau et à l’environnement (WES) va commencer par aider le Maroc à élaborer des stratégies de recouvrement des coûts et des outils liés à la production d’eau




 Le Maroc, tout comme plusieurs autres pays de la région, est de plus en plus menacé par la pénurie d’eau. Celle-ci s’explique par l’augmentation de la demande en eau, combinée à la baisse attendue des approvisionnements en eau, causée par le changement climatique.

Ces facteurs conduisent à une augmentation des coûts liés à l’eau car l’accès aux ressources en eau devient plus difficile et nécessite des solutions plus coûteuses telles que le rehaussement des barrages existants, la réutilisation des eaux usées ou le dessalement de l’eau pour les zones côtières.

Financé par l’UE, le projet de soutien à l’eau et à l’environnement (WES) va commencer par aider le Maroc à élaborer des stratégies de recouvrement des coûts et des outils liés à la production d’eau .

 Lors de la réunion de lancement de la troisième activité que le projet régional WES met en œuvre au Maroc, M. Omar Benjelloun, Point focal du WES pour le Maroc et directeur du Département de la recherche et de la planification du ministère de l’Eau, a souligné que le recouvrement des coûts est vital pour la gestion de l’eau au Maroc.

Cet aspect permet notamment de financer de futures solutions pour atténuer la pénurie subie par le pays, grâce à des technologies telles que le dessalement.
 

Le professeur Michael Scoullos, chef d’équipe du WES, a mentionné que la pénurie d’eau dont souffre le Maroc est exacerbée par une augmentation de la demande d’eau à des fins domestiques et agricoles. Le changement climatique entraînera en outre une réduction considérable des ressources en eau.

« Il existe un certain nombre d’outils qui peuvent nous aider à réduire le stress hydrique, notamment l’amélioration de l’utilisation de nouvelles ressources en eau, la sensibilisation du public aux économies d’eau, la récupération de l’eau ainsi que l’utilisation des eaux usées traitées. Il y a trois moyens d’équilibrer et de couvrir les coûts de production d’eau, à savoir les transferts et subventions ; les taxes ; et les tarifs. Lorsqu’il s’agit des tarifs de l’eau, les questions d’efficience, d’équité et d’efficacité sont essentielles. Avec cette nouvelle activité WES, nous visons à élaborer un plan qui sera utile au Maroc », a déclaré le chef d’équipe WES.
 
Harm-Jan Raad, l’expert WES qui dirige cette activité du partenaire du consortium Rambøll Danemark A/S, entamera le projet en effectuant une analyse du système tarifaire actuellement en vigueur, suivie d’une évaluation des différents outils de recouvrement des coûts de l’eau.

Le résultat final sera une stratégie pour un meilleur recouvrement des coûts de l’eau. Le mot de la fin a été réservé à M. Jacques Legros, de la délégation européenne au Maroc, qui a déclaré que l’introduction de tarifs appropriés pour l’eau contribuera également à préserver la ressource hydrique pour les générations à venir.

 Le projet WES dans les pays du Voisinage sud de la Méditerranée vise à protéger l'environnement et à améliorer la gestion des ressources en eau rares dans la région méditerranéenne. Elle s'attaque aux problèmes liés à la prévention de la pollution et à l'utilisation rationnelle de l'eau. WES est un projet régional mettant l'accent sur les pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine et Tunisie).





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 17 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 12:16 2 médailles d’or pour l'UM5 au Salon IWA 2021





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site