Menu

G5 Sahel : Les cinq pays membres appellent à une restructuration profonde de leur dette


Dans une déclaration adoptée après leur 7e Sommet organisé les 15 et 16 février 2021 à N’Djamena, la capitale du Tchad, les cinq pays sahéliens (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) estiment que le moratoire sur la dette des pays les plus pauvres décidé en avril 2020 par le G 20 n’est pas suffisant.



A cet effet, un communiqué de la Banque Africaine de Développement, daté du 15 mars, indique que les cinq pays membres du G5 Sahel appellent à une restructuration profonde de leur dette afin de leur permettre de continuer à répondre aux attentes urgentes et légitimes de leurs populations en matière de sécurité et de développement.

« Les chefs d’État du G5 Sahel, préoccupés quant à la capacité des pays d’Afrique subsaharienne à supporter le poids de leur dette en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19 et du poids des dépenses sécuritaires, appellent à la mobilisation de toutes les parties prenantes pour une restructuration profonde de la dette des pays du G5 Sahel », insiste la déclaration ad hoc sur la dette.

La Rédaction 






Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 15 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site