Menu

Génération Equality : 40 milliards USD pour le financement de l’égalité des sexes


Génération Equality, le forum tant attendu a pris certaines mesures audacieuses lors de sa clôture à Paris. La mise en œuvre effective de l’égalité des sexes, au niveau des politiques publiques, n’a bien que trop traîné dans plusieurs pays au niveau mondial, assistant parfois à un recul des acquis.
Ce retard est aussi dû à cette crise pandémique qui, certes, n’est pas prête de « se dissiper ». Il n’y a qu’à faire un petit tour d’horizon aux quatre coins du monde, via les infos, pour se rendre compte qu’on ne pourra pas se débarrasser de la Covid 19 de si tôt. La pandémie a été d’autant plus révélatrice de la situation des femmes et des filles dans le monde et de son aggravation dans tous les domaines.



Si l’engagement dans cette voie égalitaire a besoin aussi de ressources financières, pour cette fois, le forum a garanti un gros budget de 40 milliards USD, rien que pour le financement de l’égalité des sexes et des droits des femmes et des filles, au niveau mondial.

Un Plan d'accélération mondial quinquennal pour l'égalité des genres, conduit par six coalitions d'action, a été aussi décidé en marge de Génération Égalité Forum, qui engage, d’ici 2026, chefs d'État, présidents d’organisations internationales, dirigeants et militants associatifs, secteur public et privé confondus.  

De nouvelles mesures politiques en matière d’égalité des sexes dans les domaines de la santé, du sport, de la culture et de l’éducation ont été lancées. D’autres initiatives sont au programme de plusieurs pays, chacun selon ses besoins : des investissements dans des systèmes de soins généraux au profit des femmes et des filles, des changements législatifs sur la définition du viol,  la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes, et contre la violence sexiste, la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, une aide financière aux entreprises dirigées par les femmes, la promotion de l’émancipation économique des femmes. Sans oublier le lancement d’un secteur commercial sensible au genre et d’une Alliance mondiale pour les soins. Aussi, un Pacte sur les femmes, la paix et la sécurité et l'action humanitaire, a été déclenché lors de ce sommet de l’égalité, afin de favoriser l'accélération de  l'égalité des genres.

Pour toutes ces actions, un gros budget de 40 milliards de dollars a été alloué, une première, et ce, afin de conduire de front tous ces nouveaux projets d’investissement. Dans le cadre du financement, les gouvernements et les institutions du secteur public se sont engagés à investir 21 milliards de dollars dans l’égalité des sexes, le secteur privé : 13 milliards de dollars et les œuvres philanthropiques : 4,5 milliards de dollars. Les entités des Nations unies et les organisations internationales et régionales ont mobilisé un total de 1,3 milliard de dollars. 

Plusieurs sujets ont été débattus par les experts, entre autres : « L'égalité de rémunération », à travers un dialogue intergénérationnel sur la réduction de cet écart entre les hommes et les femmes ; « Au-delà de COVID-19 : un plan féministe pour la durabilité et la justice sociale »…

Il est à noter qu’à l’ouverture de cette grande réunion internationale pour l'égalité des sexes ont assisté : la Directrice exécutive d'ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka, le Président français Emmanuel Macron, le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, le Président du Conseil européen Charles Michel et Shantel Marekera, Membre du groupe de travail Génération Égalité Jeunesse.






Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 23 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 12:16 2 médailles d’or pour l'UM5 au Salon IWA 2021





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site