Menu

Hamza Bargachi, invité de l'émission "Entre nous, on se dit tout"




Sujet: Quel œil porte-t-on sur le rap aujourd’hui ? Et si le rap était un éveil ? Pourquoi le rap dérange-t-il ? Et si le rap soulevait, corrigeait de ces travers qui gangrènent notre société ? Et notre société, comme se porte-t-elle ? Comment va notre mauvaise foi ? Nos jugements à l’emporte pièce ? Notre manichéisme ? Notre incapacité à nous remettre en question ? Notre schizophrénie ? Notre volonté de briller à tout prix ? Notre curiosité malsaine ? Notre instinct de troupeau ? Notre science infuse ? Bref, comment se portent nos vices ? Qu’est-ce qui ne va pas chez nous ?

Fichier MP3 en bas de page 

Vidéo en bas bas de page 

Nous recevons dans le cadre de notre émission "Entre nous" Hamza Bargachi, jeune médecin, jeune rappeur.

Édito

On les entend, de ceux qui jugent du haut de leur piédestal, farci de convictions à l’arrache, d’un  manichéisme à vous monter un monde binaire et barbant, on les entend, car souvent gueulent-ils à vous rompre toute amabilité à leur égard, dire que le rap est d’une vulgarité insoutenable...

Bien sûr, ils n’ont pas le temps de vérifier leur décret irrévocable, mettent dans le même sac, de plus, un sac qui n’est pas leur, des pommes de terres et des clous... ils ont à leurs dispositions des réflexes préconçues, pourquoi se déranger à réfléchir ? Les jugements esthétiques à priori sont leur dada... pour les moins orthodoxes d’entre eux, ceux qui daignent tendre une oreille en gardant l’autre pour leur Doxa, vous disent, mais ces jeunes gens dévoyés marchent sur les mots, se bousculent avec, jusqu’à ce que nous arrive que tapage et  confusion...

De plus, ils chamboulent les mots pour appeler cela verlan, mais quand on leur oppose, à ces gardiens de la langue, que le verlan n’est en rien une hérésie, que Molière lui-même en a usé...ils font appel à leur manœuvres de diversions, en tout point fallacieuses, pour rétorquer: vous comparez ceux-là à Molière ? Là tout ce qui vous reste à faire  c’est de plier vos arguments et courir au plus loin... car vous ne pourrez rien contre la mauvaise foi. 

Lien vidéo: https://www.facebook.com/717067299/videos/10159329219797300/



Ne vous  désolez pas, ces pratiques courent nos rues, infestent nos vies, ils vous accaparent une foule entière, l’endoctrinent, l’embrigadent pour que vous trouviez de ces arguments au coin de la prochaine rue... jugement à la va vite, manichéisme, mauvaise foi, vous aurez à boire et à manger, ne parlons pas de ceux qui vous balaient d’un revers de main toute élan  artistique, pour le marquer du sceau de l’infâme...

Ces obscurantistes, un pas en avant, ou mille, de ceux précités, moins rigides...le problème n’est pas d’aimer ou de ne pas aimer le rap, mais d’appliquer sur tout autre chose, par extrapolation, en puisant dans les mêmes réflexes nuisibles, ce raisonnement qui n’est pas un...prêt à servir.

Et si le rap justement soulevait de ces  mauvaises pratiques qui gangrènent notre société ? Jugement à l’emporte-pièce, Mauvaise foi, endoctrinement,   Instinct du troupeau, manichéisme, obscurantisme, cette incapacité à se remettre en question, éthique douteuse, ce vouloir briller à tout prix, ce dédoublement de personnalité, on peut rajouter, cet appétit incorrigible de vouloir mettre le nez dans les affaires d’autrui alimenté puissance mille par nos réseaux sociaux...

Si la vie est un rapport de force, et que force est de constater, que ces  vices sont légions, pourquoi est-elle du mauvais côté ? Jusqu’où peut aller ce troupeau s’il n’est déjà parti trop loin ? Y’a-t-il une vie avant la mort... 

Hicham Aboumerrouane
mp3__hamza_bargachi_invite_de_l__emission__22entre_nous,_on_se_dit_tout_22_.mp3 MP3. Hamza Bargachi invité de l'émission %22Entre nous, on se dit tout%22 .mp3  (174.98 Mo)






Hicham Aboumerrouane
Je ( encore une fourberie grammaticale...le « ça » serait plus honnête...) suis un... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 24 Mai 2021



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site