Menu


Humour et apprentissage: tout va bien


Apprendre est une tâche qui n’est pas toujours facile. Des fois on peut se trouver face à des contenus plus ou moins ardues. Mais le resteront ils malgré le recours à l’humour?



L’humour dans l’éducation a démontré son efficacité. Il permet aux apprenants de rester concentrés, de mieux comprendre et de pouvoir s’exprimer plus aisément, que dans une atmosphère tendue. Ceci ne signifie pas de faire le clown, ni de générer des blagues non-stop en tant qu’enseignant ; mais de savoir employer l’humour en matière pédagogique, au bon moment, et de la bonne manière, dans le but de détendre l’atmosphère ; ce qui est de nature à améliorer la qualité de l’apprentissage. 

Les élèves sont généralement distants de leurs professeurs. Il existe des barrières psychologiques dans ce genre de relations, pouvant empêcher l’apprenant d’être à l’aise durant les cours, de façon qu’il n’arrive pas à poser des questions ni à y répondre de peur de commettre une erreur et de se faire gronder. L’humour dans ce cas permet d’éliminer ces barrières et d’encourager l’apprenant à prendre l’initiative et à se sentir serein en classe. Chose qui améliore sa concentration et même la compréhension de ses leçons. Et par humour, on veut dire des activités collectives, des poèmes qui facilitent l’apprentissage des règles de grammaire par exemple, des anecdotes ou autres. 
 
La détente des apprenants en classe, suite au recours à l’humour, constitue également une motivation, pour imaginer et penser à des idées originales et uniques. Ces dernières sont le fruit de la créativité de l’élève. Il cherche ainsi des solutions et des réponses nouvelles et diversifiées, sans avoir peur de l’échec. L’ambiance générale de la classe est plaisante, ce qui encourage les élèves à créer des liens et des amitiés. Ainsi, ils seront moins agressifs les uns envers les autres. Par ailleurs, on peut aussi se servir de l’humour pour réduire les tensions et les conflits.

Enfin, si l’enseignant juge que cette technique n’est pas faite pour lui, il est préférable de s’en abstenir, que de se trouver dans des situations embarrassantes. Il est à souligner que l’humour n’a jamais été, ni sera synonyme de sarcasme ou d’ironie. Faire d’une personne ou de ses convictions, un objet de moquerie pour les autres n’est  pas drôle et est sans doute contre-productif. Il est impératif aussi d’utiliser l’humour modérément et sans excès, ainsi que de l’adapter aux différentes situations. Ceci dans le but de ne pas nuire à sa réputation en tant qu’enseignant ou à l’ordre de sa classe.

Rédigé par Ferdaouss Lahyouli, La Fondation Tamkine 
#Tamkine_sensemble_nous_réussirons 

Mercredi 11 Mai 2022



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.