Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital Radio
Digital TV
LinkedIn
Facebook



Il est où le bonheur ?




A lire ou à écouter en podcast :

il_est_ou_le_bonheur.mp3 Il est où le bonheur.mp3  (2.19 Mo)

En cette année, tout petit amusement, sortie ou retrouvailles entre familles et amis est source de bonheur.  Le bonheur a, depuis un an, une autre signification. Quand on le cherche, il se volatilise dans les tracas, devient parfois hors d’atteinte, tellement le quotidien a changé.

Le bonheur est dans la simplicité des choses, perdue et espérée dans ce tumulte pandémique qui a impacté nos états d’esprit.
Il est dans les petits plaisirs insoupçonnés de la vie et qui nous rendent heureux.

Le bonheur devient santé, en ces temps-ci, le grand joyau de notre vie qu’il devient impératif de préserver.

Il est aussi dans ce regard vers autrui, à changer implacablement.

Autant de valeurs ignorées, mésestimées et oubliées qui surgissent en période de crises, mais aussi d’idées refoulées qui déferlent telles des vagues ondulées. Et ce sont ces idées qui viennent en tête en pensant à la journée internationale du bonheur et du bien-être, commémorée en ce mois de mars.

Bonheur et bien-être, deux états d’âme qui se reflètent, « se déversent » l’un sur l’autre et qui ne seront concrétisés qu’avec les 17 objectifs des ODD : Objectifs de développement durable, dont le plus prioritaire est la santé.

La santé qui a accaparé les humains aux quatre coins du monde en plus d’un an.

Toute une année perdue en idées noires, mais riche en expériences et en méditations. En idées saugrenues pour les uns, en réflexions scientifiques parfois iconoclastes.

Toujours est-il qu’après ces tumultes, le vaccin a eu bien des effets et apaisé l’angoisse des plus claustrophobes. 

Le bonheur reste tout de même, cette année, conditionné par un vaccin. Il a apaisé les esprits, permis de rêver à des jours meilleurs, aux sorties, au plein air et aux voyages. Cet état d’esprit coïncide aussi avec le printemps, une saison « avide » à toutes les prédispositions.

A l’approche du mois sacré de piété et de spiritualité, être dans le bonheur est aussi faire du bien et rendre les gens heureux autour de soi.

La crise sanitaire a tant fait de malheurs que donner un tant soit peu pour aider les gens dans la précarité, au cours du Ramadan, n’est que bonheur.

Vivement des jours heureux ! Vacciné et en excellente santé.

Bouteina BENNANI

Sur le Web Mag de ce mois de Mars 2021

Magazine créé avec Madmagz.






Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 4 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG