Il est temps de se concentrer sur le fossé générationnel entre les enseignants et les élèves !


Dans toute organisation, il est normal de trouver une grande diversité parmi les membres qui composent le groupe, en termes d'âge, de formation, d'expérience et de compétence. Dans un établissement d'enseignement, le fossé générationnel est plus important, bien évidemment entre les enseignants et les étudiants, et même entre différentes générations d'éducateurs dans le même établissement.



Les sociologues identifient cinq générations principales, principalement dans un contexte occidental ou moderne, qui sont listées ci -après:

 
  • Les traditionalistes ou la génération silencieuse (nés entre 1900-1945)
  • Les baby-boomers (nés entre 1946-1964)
  • La génération X (nés entre 1965-1980)
  • Millennial ou Génération Y (1981-2000)
  • et Génération Z (née après 2000)
Chaque génération a ses propres croyances, attitudes, façon de penser, éthique de travail et préférences. En conséquence, chaque génération aborde différemment les contextes sociaux, économiques, environnementaux, politiques et technologiques, ce qui a un impact sur la façon dont ils apprennent. De plus en plus à notre époque moderne, les différences d'approche et d'utilisation de la technologie et des produits de communication basés sur la technologie pour l'apprentissage tendent à définir le fossé générationnel, y compris dans le contexte de l'éducation.

On peut voir que le fossé des générations dans les salles de classe, entre les enseignants et les élèves, reflète souvent une inadéquation entre les styles d'enseignement et les styles d'apprentissage plutôt que des différences d'âge. Les jeunes apprenants sont plus souvent des natifs du numérique et s'adaptent donc rapidement aux nouvelles technologies. D'autre part, les générations plus âgées sont moins adaptables et moins à l'aise instinctivement avec l'utilisation de la technologie à des fins éducatives. Cette inadéquation crée souvent de la frustration et est une cause de conflits naissants entre les éducateurs et les élèves.

Pour combler cet écart, les enseignants doivent consciemment éviter de supposer que les apprenants actuels apprécieront ou accepteront naturellement les mêmes styles d'apprentissage, objectifs et intérêts de leur propre génération, plusieurs décennies plus tôt. Cela est d'autant plus vrai que les universitaires de haut niveau ont souvent l'impression de transmettre la sagesse et les informations obtenues de la manière la plus idéale auprès de leur génération précédente ; naturellement, il y a du ressentiment si ce sens du leadership est contesté.

Bien qu'il puisse être naturel d'avoir une telle approche, il est contre-productif pour les éducateurs de faire précéder leur approche de l'enseignement à la génération actuelle de références à «la façon dont j'ai été enseigné». Une telle approche prescriptive, si elle est utilisée, pourrait potentiellement rendre les élèves défensifs et peu disposés à apprendre. Les éducateurs doivent se rappeler que l'apprentissage est contextuel : les enseignants doivent être conscients de la façon dont les préjugés de leur propre génération peuvent inhiber l'interaction avec leurs élèves, ce qui a un impact négatif sur l'apprentissage.

Ces biais se manifestent différemment selon les générations. Par exemple, les baby-boomers sont moins susceptibles d'utiliser facilement les médias sociaux pour apprendre ou rechercher des commentaires réguliers. Cela contraste fortement avec les générations X et Y, plus favorables à la technologie et aux médias.

D'un autre côté, ceux de la génération X sont plus susceptibles d'apprécier le développement structuré, les commentaires réguliers et le mentorat, tandis que ceux de la génération Y vivent dans un monde de communication et de technologie constantes et s'attendent à des commentaires réguliers, en particulier de la part de leurs collègues, sur leurs performances.

Par conséquent, il est important de comprendre les facteurs qui façonnent chaque génération dans la structuration de la communication. Il est également utile d'être attentif à trouver des opportunités pour chaque génération de partager leurs expériences d'apprentissage.

Quelques points à considérer dans la mise en place des apprentissages, par génération

Les traditionalistes – Il est important que ce groupe d'âge soit reconnu pour ses qualifications et son expérience.

Baby-boomers – Attendez-vous à ce que les baby-boomers soient technologiquement familiers avec les e-mails et leur ordinateur, mais ils sont moins susceptibles d'être occupés par les réseaux sociaux électroniques à la manière des jeunes générations. Ils préfèrent travailler en face à face et sont réceptifs à l'apprentissage en classe des compétences non techniques.

Génération X - Attendez-vous à ce que ce groupe soit sceptique et parfois difficile, mais avide de connaissances et prêt à rechercher de nombreux commentaires. Ils préfèrent l'apprentissage sur le tas.

Millennials ou Génération Y – Les Millennials veulent travailler en collaboration dans toutes les communautés avec un accès facile aux technologies, qu'ils considèrent comme étant intégrées dans tout ce qu'ils font. Ils privilégient le concept d'apprentissage tout en faisant, avec un coaching et des commentaires réguliers.

Les éducateurs doivent toujours être conscients de la diversité des différentes perspectives générationnelles, de ce que cela comprend, et travailler activement pour comprendre comment les différents groupes d'âge présentent leurs préférences et leurs perspectives. Cela aidera à créer des expériences d'apprentissage plus riches et diversifiées. Une telle approche aide à construire une organisation plus productive et offre également la possibilité de créer une meilleure compréhension entre les générations.

Rédigé par Sangeeta Doraiswami, Repris par la Fondation Tamkine 
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Vendredi 22 Juillet 2022



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 19:34 L'IA créateur d'emploi ?

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine



Magazine créé avec Madmagz.

























Revue de presse