Menu

Instagram masque les «likes» pour faire baisser la pression sociale




Article à écouter en podcast

instagram_masque_les__likes__pour_faire_baisser_la_pression_sociale.mp3 Instagram - Likes  (1.01 Mo)

Une étude conduite en 2018 aux Etats-Unis par le Pew Research Center a dévoilé que 72% des adolescents américains utilisaient Instagram et près de 40% d'entre eux se sentaient obligés de ne partager que les contenus ayant rassemblé beaucoup de «likes» ou de commentaires.

Pour faire baisser la pression sociale sur les jeunes, Instagram teste une nouvelle option. Les utilisateurs «pourront décider d'activer l'option qui leur convient davantage, qu'il s'agisse de choisir de ne pas voir le nombre de likes sur les publications d'autrui, de désactiver les likes sur ses propres publications ou encore de conserver l'expérience originale», selon un communiqué.

En 2019, le réseau social a caché les «likes» pour un petit groupe de personnes, il pouvaient seulement voir les leurs et pas ceux des autres. Les résultats étaient mitigés: certains ont dit ressentir moins de pression, mais d'autres restaient soucieux de savoir quels contenus ont du succès. La raison de cette expérimentation ? Instagram ne veut pas donner l’impression d’être une compétition, selon le porte-parole.

La quête effrénée de «likes» «enferme les ados dans une fausse bulle de perfection» qui leur renvoie l'image qu'ils ne sont «pas à la hauteur», c’est ce qu’a expliqué à l'AFP Michaël Stora, psychologue et président de l'Observatoire français des mondes numériques.

Ce nouveau test, mené au niveau mondial, doit permettre à Instagram de «comprendre si le fait de donner davantage de contrôle à chaque utilisateur, pour construire l'expérience qui lui convient, aide à réduire la pression d'une manière pertinente».

Avec AFP





Rédigé par le Jeudi 15 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté