Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search







Juillet 2021: Le mois le plus chaud jamais enregistré


L’Agence nationale océanique et atmosphérique américaine a révélé dans un nouveau rapport que le mois de juillet 2021 avait été le mois le plus chaud jamais enregistré.



Cela ne pourrait être qu'un signal de plus de l'accélération du changement climatique. Selon les données de l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA), publiées ce vendredi 13 août, le mois de juillet 2021 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre. 

"Le mois de juillet est généralement le mois le plus chaud de l'année, mais juillet 2021 s'est surpassé, devenant le mois de juillet et le mois tout court le plus chaud jamais enregistré", a avancé la NOAA dans un communiqué, qui relève les températures chaque mois depuis 142 ans. 

"Ce nouveau record s'ajoute à la trajectoire inquiétante et dérangeante sur laquelle le changement climatique a mis le globe", a souligné le chef de NOAA, Rick Spinrad.
 

 

Des relevés effectués depuis plus de cent quarante ans :
 
La température globale à la surface de la planète a été plus élevée de 0,01 °C par rapport au précédent mois de juillet le plus chaud, en 2016 (qui était alors arrivé à égalité avec les mois de 2019 et de 2020). Les relevés ont commencé il y a 142 ans. Le mois de juillet 2021 est le troisième mois de juillet le plus chaud sur Terre, d’après le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S). Il est fréquent que les agences présentent de petites différences dans leurs données.

Plusieurs incendies :

Le mois de juillet 2021 a été rythmé par de gigantesques incendies dans plusieurs régions du monde, de l'Amérique du Nord au bassin méditerranéen, et qui furent là encore le symptôme du réchauffement de la planète. "Avec les données du mois dernier, il est très probable que 2021 se classera parmi les 10 années les plus chaudes du monde jamais enregistrées", ajoute la NOAA, renvoyant à son classement annuel des températures.
 
Au Maroc, Le feu a dévoré près de 15 hectares de palmiers dans une oasis dans la province de Zagora, attisé par la chaleur et le chergui.

L’incendie, qui s’est propagé à cause de la forte température et des vents, a pu être maîtrisé grâce à la conjugaison des efforts de la Protection Civile, de la Gendarmerie Royale et des habitants de la commune.

L'odj avec Le Point
Samedi 14 Août 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.