Menu

L’ASMEX traite du “Doing Business in Brazil”


Dans la continuité des séminaires virtuels organisés sur l’accès aux marchés et le recensement des opportunités d’exportation et d’investissement, organisés au courant du 3e trimestre 2020, L’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) lance une nouvelle série de webinaires au titre de 2021.



Animés par des experts terrain chevronnés, ces séminaires ont pour objectif de présenter l’environnement des affaires dans les pays ciblés, présenter les opportunités d’affaires à saisir et conseiller sur les démarches à suivre pour améliorer et/ou créer du business dans ces marchés.
« Doing Business in Brazil” est le thème du webinaire que l’ ASMEX a organisé le 24 courant.

Spécificités du marché brésilien

Ayant pour objectif d’identifier les opportunités commerciales au Brésil pour les exportateurs marocains, cette rencontre fut animée par M. Raphael Allemand, expert en développement international, qui, à travers une riche présentation, avait donné un aperçu sur les spécificités du marché brésilien et les opportunités d’investissement ou de partenariats stratégiques qu’il offre aux entreprises étrangères. Un marché qui, quoique souffrant des séquelles du coronavirus, est vaste avec un marché de 210 millions d’habitants et un PIB s’élève à 2000 milliards USD.
Ce qui fait du Brésil un géant de la consommation, essentiellement, urbaine.


Des opportunités à saisir

Traitant des échanges entre le Maroc et le Brésil, M. Raphael Allemand fournit des chiffres et précise à cet effet que le Brésil est la 6e destination d’exportation du Maroc, ce qui équivaut à 855 millions USD. En termes de produits échangés, le Maroc exporte essentiellement du phosphate (87,6 %) ce qui en fait le 4e fournisseur de phosphate au Brésil. Le Royaume fournit également 90 % des importations brésiliennes de sardines, soit 6,7 % des exportations marocaines vers ce pays. Les autres produits écoulés sur ce marché sont les vêtements ou mode (2,8 %) et les fils et câbles électriques (1,1 %).
En termes d’opportunités, M. Allemand a traité des barrières à l’entrée du marché brésilien et mis l’accent sue les secteurs d’avenir propices à l’investissement.
La Rédaction



Noureddine Batije


Rédigé par Noureddine Batije le Samedi 27 Mars 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté