Menu

L'Algérie se veut...ailleurs




l_algerie_se_veut_ailleurs.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.84 Mo)

Des démangeaisons présidentielles 

Où va l'Algérie ? expansionnisme...dans l'idée, fuite en avant, comme si l'Algérie voulait être ailleurs...Non seulement la géographie est méchante, la politique l'est autant. 

Le président, ne sait plus où donner du "Hirak", les élections dernières reposent ailleurs que sur des chiffres...une misère commune. De quoi multiplier les échappées présidentielles, dans  les "travers" médiatiques.

C'est d'abord, Le point...tombé à l'eau, et les ambitions électorales, puis Al Jazeera, un défouloir-diversion post-électoral. Quelle visée ? Les démangeaisons  présidentielles voudrait gratter quelque Lybie.   

Ne pas avoir sa langue dans sa poche coûte...une bourde.

Le président "impérialiste" ne souffrirait nul mercenaire  à Tripoli. Une Lybie tombé sous la botte des rebeles...selon le gendarme improvisé, sauveur à la sauvette, et tous les grands mots qui sonnent creux. 

Les prémices d'une fanfaronnade 

Qui est visé ? Le général Haftar. d'ailleurs, ce dernier eu vent de l'offense. Le mot "mercenaire" lui serait resté à travers gorge. sitôt fait, une mobilisation militaire fut diligentée aux frontières, aux aguets d'une Algérie qui...sait-on jamais.
 
Et si on balayait devant sa porte ?  Et d'y voir émerger un camp abstentionniste à vous occuper toute une vie...N'est-ce pas que la France est derrière Haftar ? Que se passe-t-il ? un excès de zèle Algérien ? Un affront mal avisé?
  
Ben que, dit-on, la France fut un temps des deux côtés...mais passons, alors que les tractations vont plutôt bon train entre les parties prenantes Lybiennes, qu'ailleurs la " réconciliation " calquée sur nombre de calendriers, que l'ingérence, c'en est fini...

L'Algérie ne fut-elle du même avis ? Mais tout capote, au profit des diversions. Comme si les affaires étrangères lui demeuraient...étrangères. derrière Haftar, n' y a-t-il pas  aussi la Russie...c'est dire des rêveries algériennes.  

Une Algérie en surchauffe 

Sans doute, le lunatisme présidentiel , marquait un show sans plus...Car ne rentre pas en Lybie qui veut...à moins de marcher sur la communauté internationale, et l'ONU. 

L'Algérie veut-elle, dans ses acrobaties allusives,  prêter main forte à qui...le veut ? Mais personne ne le veut...Aussi, sait-on, sur cette lignée-parade , que l'Algérie soudain interventionniste verrait d'une autre " couleur " le Sahel...Alors que la France jette l'éponge.

Des bruits courent toujours alors qu'un Général Algérien fut dépêché  en France, après le retrait surprise. Des bruits sans teneur. Qui offrirait sa guerre à une Algérie en surchauffe ? Plutôt quel intérêt...





Jeudi 24 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 12:16 2 médailles d’or pour l'UM5 au Salon IWA 2021





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site