Menu

L’UEFA accepte de retirer les bouteilles de bière devant les joueurs musulmans


Après France-Allemagne (1-0), le champion du monde français Paul Pogba avait retiré une bière de son pupitre en conférence de presse, sans expliquer la raison de son geste.



L’UEFA accepte désormais de retirer les bouteilles de bière sur le pupitre des joueurs musulmans pendant les conférences de presse de l’Euro, s’ils en font la demande, a indiqué l’instance vendredi après le geste très commenté de Paul Pogba.

Pour éviter une nouvelle tempête marketing comme celle provoquée par Paul Pogba, les joueurs de confession musulmane qui prennent part à l'Euro 2021 peuvent désormais tenir des conférences de presse sans avoir de bouteille de bière (sans alcool) posée devant eux.

Cette mesure a pu être constatée dès mercredi soir, après le nul 2-2 entre la France et le Portugal. Aucune bouteille de bière de la marque Heineken, sponsor de l'Euro, n'était installée sur le pupitre installé devant Karim Benzema, qui s'est présenté devant les journalistes en tant que joueur élu homme du match.

Le Heineken-gate avait été précédé du Coca-gate :

 

Après ce geste, Heineken, dont le contrat annuel avec l'UEFA est estimé à 38 millions d'euros, avait simplement réagi en précisant que ses bouteilles de bière sans alcool avaient notamment pour but "d'aider les consommateurs à diminuer leur consommation d'alcool".

Par ailleurs, l'UEFA avait, dans un premier temps, averti les sélections que leurs joueurs devaient respecter le règlement et les "contributions" des sponsors.

La mesure pour les bouteilles Heineken ne concerne pas les bouteilles de Coca-Cola, que Cristiano Ronaldo avait retirées de son pupitre lors d'une conférence de presse réalisée au début du tournoi. Ce geste avait fait le tour du monde, d'autant que la star portugaise l'avait justifié en disant préférer l'eau.

L'alcool interdit aux musulmans :

Au Maroc, l’alcool est interdit aux musulmans, et pourtant de nombreux commerces (bars, épiceries…) proposent cette marchandise à des consommateurs qui sont des musulmans. Pour pouvoir vendre de l’alcool, les commerçants organisent, selon des modalités qui leur sont propres, leur espace et leurs pratiques pour les rendre invisibles tandis que les clients, de leur côté, masquent leurs achats et leurs usages.

L'odj avec BFM TV 





Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Samedi 26 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site